Présentation

La Super Nintendo : console mythique

Avec près de 50 millions de consoles et quelques 377 millions de jeux vendus à travers le monde, la Super Nintendo aura marqué de son empreinte toute la première moitié des années ’90. Rivale de la Mega Drive de Sega à ses débuts, la console de Nintendo prendra rapidement la tête du marché consoles. Pour qu’une console réussisse à s’imposer, il faut non seulement un hardware de qualité, mais aussi une ludothèque d’exception. La Super Famicom / Super Nintendo avait les deux. Innovatrice dès ses débuts, grâce notamment à ses effets de zoom et de rotation gérés en hard, elle continuera à créer la surprise tout au long de sa carrière commerciale, notamment, avec l’ajout de coprocesseurs dédiés tels que le DSP-1 ou le Super FX. Quant aux développeurs, ils se surpasseront pour donner le meilleur à la console de Nintendo. Que ce soit pour les RPG’s (Final Fantasy, Secret of Mana, Dragon Quest…), les jeux de plates-formes (Super Mario World, Donkey Kong Country…), les jeux de courses (l’inoubliable Super Mario Kart)… – je m’arrête là, parce que la liste pourrait être très très longue -, la Super Nintendo a accumulé les hits avec une régularité étonnante.

La console sera produite dans sa forme initiale jusqu’en 1998, date à laquelle elle laissera la place à une version plus petite et relookée, la Super Famicom Junior (vendue uniquement au Japon et aux USA). Quant aux jeux, ils continueront à sortir jusqu’en 2000, le dernier étant Fire Emblem 5 : Thracia 776 (vendu uniquement au Japon). Cependant, même si elle a laissé la place à des consoles plus évoluées, elle continue à occuper une place à part dans le coeur des gamers, qui, pour bon nombre d’entre eux, ont fait leurs "débuts" sur cette console.

Crédits
Illustrations en provenance de Wikipedia.
© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page