Satellaview

Satellaview : des jeux par satellite !

A ne pas confondre avec le lecteur de CD-Rom qui, lui, n’est jamais sorti! Le Satellaview est un addon apparu en 1995 sur le marché japonais. Il se connectait à la Super Famicom par le port d’extension situé sous la console. Outre le fait d’améliorer certaines capacités techniques, il permettait surtout aux joueurs nippons de télécharger des jeux sur la chaîne St Giga (chaîne satellite). L’opérateur diffusait ses émissions en non stop toute la journée, sauf de 16h à 19h, période pendant laquelle les joueurs abonnés pouvaient télécharger. Le contenu était enregistré sur des cartouches vierges vendues dans le commerce par Nintendo. Outre les jeux, St Giga mettait aussi à disposition des reportages audio ou vidéo et des infos sur les jeux du moment.

Un équipement qui a un prix

Le Satellaview était vendu à l’époque au prix de 14000 yens (plus ou moins 120 euros). Pour ce montant, le joueur disposait d’un périphérique avec 1024 Ko de ROM (pour le système d’exploitation), 512 Ko de RAM (qui venaient épaulés la RAM de la Super Famicom) et 256 Ko pour garder en mémoire les jeux téléchargés. A cela venait s’ajouter le prix de la "BS-X Special Broadcast Cassette" (plus ou moins 40 euros), sorte de gros adaptateur dans lequel on insérait les cartouches vierges (vendues, quant à elles, à environ 20 euros pièce).

Source(s): Wikipedia, Art of War | Illustration(s): Wikipedia, E-Lation

© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page