saut d'obstacles avec chaussures de clown

Kid Klown in Crazy Chase

Je sais ce que vous vous dites derrière votre écran : l’humour bien caricatural des clowns, ça va quand on a 5 ans, mais passé cet âge, on trouve ça bien lourd. Alors, Kenshiro, un jeu avec des clowns, tu penses si ça nous intéresse ! Sur ce point, je ne peux que vous donner raison, sauf qu’ici, chers amis, Kemco ne nous convie pas à une simulation de cirque mais bien à un petit bijou d’action/arcade placé sous le signe de l’humour. En piste ! ^^;

Un royaume contre une princesse

Kid Klown in Crazy Chase Super Nintendo screenshot 01Horreur et damnation: le pirate de l’espace Blackjack a kidnappé la princesse Honey, fille du roi King Klown. Ce bandit veut devenir maître de la planète Klown et compte bien utiliser la princesse comme monnaie d’échange. Désemparé, le roi ne veut pas céder au chantage et charge Kid Klown, le meilleur de ses sujets, de sauver sa fille. Ce dernier se lance donc immédiatement à la poursuite de Blackjack mais alors qu’il est sur le point de l’intercepter, il commet une énorme boulette (ce n’est pas un clown pour rien!): au lieu d’atomiser le vaisseau du pirate avec son canon laser, notre clown appuie sur le mauvais bouton et enclenche l’auto-destruction de son propre vaisseau. Qu’à cela ne tienne, l’affrontement entre Kid Klown et Blackjack aura bien lieu… mais sur la planète la plus proche où notre héros a dû faire un atterrissage forcé.

Un véritable parcours du combattant, en cinq actes

Kid Klown in Crazy Chase Super Nintendo screenshot 02Les équipes de Kemco ont imaginé un concept pour le moins unique, avec une représentation de 3/4 haut et un Kid qui se déplacera invariablement en direction du coin inférieur droit de l’écran. Chaque niveau du jeu est en fait un parcours semé d’embûches en tout genre (fossés, piques, buissons, boulets de canons, voitures, rochers…) que Kid devra traverser de part en part pour espérer sauver la princesse. Le schéma proposé est à chaque fois le même pour chacun des stages: Blackjack le pirate place une belle grosse bombe en fin de parcours et déroule une mèche tout au long de celui-ci. Le but premier de Kid sera d’arriver jusqu’à la bombe avant que la mèche (allumée par Blackjack au début du stage) ne la fasse exploser. Adepte forcé de la course à pieds, notre petit clown pourra augmenter sa vitesse de déplacement (flèche « bas » de la croix directionnelle), ralentir (flèche « haut »), voire même faire une petite pause et souffler un peu, mais vu qu’il est pressé par le temps, c’est à éviter.

Kid Klown in Crazy Chase Super Nintendo screenshot 03Les autres boutons du pad enclenchent tous le saut, indispensable pour éviter les pièges et ramasser les différents items. Par contre, attention, détail important: Kid ne pourra pas revenir sur ses pas, d’où le principe même du jeu qui vous obligera à recommencer le niveau en cours si vous n’avez pas trouvé tous les items-clés. Ce dernier point mérite un brin d’explications. En fait, pour valider un stage et passer au suivant, il ne suffira pas d’arriver jusqu’à la bombe, ce serait bien trop facile. ^^; Kid devra trouver 4 items représentant les 4 sigles d’un jeu de cartes (pique, coeur, carreau, trèfle). Ces sigles sont à chaque fois placés dans cet ordre le long du parcours et sont, comme la plupart des autres items du jeu, dissimulés dans des ballons de foire rouge et blanc que notre clown devra attraper pour en découvrir le contenu. Un bon timing au niveau des sauts sera donc indispensable.

Kid Klown in Crazy Chase Super Nintendo screenshot 04Et vu qu’il ne peut pas revenir sur ses pas, si Kid a loupé un des 4 sigles, il devra recommencer le même parcours pour trouver le ou les sigles manquants, avec le risque de se faire « tuer » par les nombreux pièges. Là, on touche aussi à un des côtés vicieux du jeu (les pièges du parcours mis à part) puisque Kid trouvera bien évidemment beaucoup de ballons sur son chemin! Dans ceux-ci, on peut avoir, outre les sigles, des pièces dorées (également présentes en nombre hors des ballons, et qui donneront accès à deux mini-jeux qui font office de stages bonus entre les stages principaux), des items régénérants frappés des lettres « HP » (indispensables pour rester en vie suffisamment longtemps), mais aussi des bombes qui vous exploseront à la figure, ce qui, vous en conviendrez, est déjà nettement moins amusant.

Kid Klown in Crazy Chase Super Nintendo screenshot 05Pour pimenter un peu les choses, il y a aussi des ballons qui, au lieu de vous donner quelque chose d’utile, vont vous tomber dessus, vous écrasant comme une crêpe. D’autres vont tantôt vous emmener dans les airs (sympa pour survoler quelques obstacles mais gare à la chute après!), tantôt vous permettre de descendre tout en douceur d’une falaise. Après tout ça, si vous parvenez jusqu’à la bombe à temps et que vous avez les 4 sigles, vous recevrez une clé. Et si vous y parvenez en un seul passage dans le niveau, vous recevrez alors en plus un coeur, élément indispensable pour accéder à la meilleure fin du jeu (voir explications plus bas).

C’est intense et drôle, mais est-ce que c’est beau?

Kid Klown in Crazy Chase Super Nintendo screenshot 06Visuellement, Kid Klown in Crazy Chase est particulièrement agréable: l’intro et les fins sont constituées d’images fixes très belles, le chara design est craquant et les niveaux du jeu, s’ils ne font pas forcément dans l’originalité, ont au moins le mérite d’être soignés et clairs. Quand je dis « pas très originaux », je vise principalement les thèmes choisis: un premier stage dans la verdure, un second stage très urbain, un troisième en montagne… les suivants avec de la lave, de la glace, dans la pénombre. La routine quoi. Les graphismes ont beau être de très bonne facture, ils se font de toute façon, dans le cas présent, voler la vedette par les animations de Kid. C’est en effet un véritable bonheur de le voir courir et c’est encore plus tordant de voir ses nombreuses réactions quand il tombe dans un des pièges imaginé par Blackjack.

Kid Klown in Crazy Chase Super Nintendo screenshot 07Et vu le nombre de fois où notre clown se fait avoir, il y avait quand même intérêt à ce que ces fameuses animations soient réussies. Pour vous donner une petite idée, je vous dirais qu’elles respectent les codes du monde des dessins animés: Kid aura les yeux exorbités quand il verra un danger approcher, il aura la tête enfoncée dans le sol si il retombe de trop haut, il sera aplati comme une feuille si un rocher lui tombe dessus, il se secouera pour se sécher quand il sera trempé jusqu’aux os par une bouche d’incendie… Enfin bref, ce ne sont que quelques exemples et je ne peux que vous encourager à voir le jeu tourner pour vous rendre compte de l’excellence du jeu dans ce domaine. Vous remarquerez aussi que ces animations « de situation » prennent volontairement de longues et précieuses secondes: normal, elles sont là pour vous faire perdre du temps dans la course qui vous oppose à la mèche qui se consume. Mais elles sont tellement bien faites qu’on ne s’en lasse pas une seule seconde.

Kid Klown in Crazy Chase Super Nintendo screenshot 08Après autant d’éloges, le seul aspect du jeu qui pourrait essuyer des critiques est sa durée de vie -présumée- limitée parce qu’il ne comporte en tout et pour tout que 5 stages. C’est peu, mais même là, c’est un faux problème vu que Kid Klown in Crazy Chase est loin de proposer un challenge facile, principalement à cause de sa mécanique (refaire les niveaux tant qu’on a pas tous les sigles…) et de quelques autres « surprises » imaginées par les développeurs, dont la principale est la présence de 3 fins différentes. Celle à laquelle vous assisterez dépendra de vos prestations en cours de partie, mais aussi de votre bonne étoile. Je m’explique. Une fois les 5 stages terminés, vous serez au minimum en possession de 5 clés. Mais cette chère Honey est enfermée dans une cage possédant 10 serrures… dont une seule qui l’ouvre réellement. Vous avez donc, avec vos 5 clés, 5 « chances » pour ouvrir la fameuse cage. Bon courage!

Kid Klown in Crazy Chase Super Nintendo screenshot 09Ensuite interviennent aussi les fameux coeurs obtenus, je vous le rappelle, si vous avez terminé un stage du premier coup, en trouvant immédiatement les 4 sigles. Si vous avez les 5 coeurs et que vous parvenez en plus à ouvrir la cage d’Honey, vous assisterez à la meilleure fin. Si par contre, vous ouvrez la cage mais que vous n’avez pas les 5 coeurs, vous aurez accès à une deuxième fin. Et pour terminer, si vous ne parvenez tout simplement pas à ouvrir la fameuse cage, ce sera la troisième et dernière fin qui s’offrira à vous. Si après tout ça, vous en redemandez encore, grand insatisfait que vous êtes, sachez aussi qu’un mode « hard » se débloque une fois le jeu terminé. Alors, rassuré sur la solidité du challenge qui vous attend?

En conclusion

Véritable jeu « concept », Kid Klown in Crazy Chase ne fait à aucun moment dans la demi-mesure: soit on aime son principe, soit on ne l’aime pas du tout. C’est aussi simple que cela. Ainsi, si vous accrochez, vous passerez outre son côté « loterie » (recherche des sigles dans les ballons, serrures à la fin du jeu) pour recommencer inlassablement les stages et, qui sait, peut-être réaliser une partie parfaite et sauver cette gourde d’Honey. De leur côté, ceux qui n’aiment pas le jeu avanceront les mêmes arguments pour le casser. Par contre, ce qui est acquis, c’est que sa réalisation technique n’est pas sujette à discussion: les animations exemplaires de Kid sont drôles, savamment mises en scènes, et les niveaux sont très jolis. Non, vraiment, sur le plan technique, il n’y a rien à jeter. Moralité: si vous êtes à la recherche d’un soft au challenge vraiment différent, n’hésitez pas une seconde, vous ne serez pas déçu du voyage. Au mieux, vous aurez découvert un petit bijou de plus sur Super NES. Au pire, vous vous serez forgé votre propre opinion sur ce jeu hors du commun…

Note Finale
Technique – 8 /10

Les animations de Kid assurent à elles seules le show: drôles à souhait, elles vous feront sourire voire rire. Les décors du jeu tout comme l’habillage sont tout aussi léchés.

Musique – 6 /10

Des mélodies agréables qui impriment un rythme effréné et des bruitages bien dans le ton du jeu. Ça tombe bien: vous n’êtes pas là pour vous la couler douce mais bien pour sauver une princesse!

Gameplay – 7 /10

Vous pourrez influencer la vitesse de déplacement du petit clown avec la croix directionnelle, les autres boutons servant au saut. On pourra aimer (ou détester) le principe même du jeu qui consiste à refaire les niveaux tant qu’on a pas tous les items clés… tout comme la part accordée au hasard durant vos premières parties et à la fin du jeu.

Durée de vie – 8 /10

Si le principe de Kid Klown in Crazy Chase vous séduit, vous en aurez pour votre argent: seulement 5 stages, mais vous les referez à l’envi pour tenter d’obtenir la meilleure fin du jeu. Des petits niveaux cachés sont aussi présents dans certains stages pour diversifier un peu l’action… encore faut-il tomber dessus.

Innovation – 8 /10

Pour une fois, des développeurs se retroussent les manches pour nous offrir un jeu qui sort des sentiers battus. On les en remercie, d’autant plus que l’écrin (entendez par là la réalisation) est tout aussi attrayant. Bien vu Kemco!

En résumé
Un concept à lui tout seul, typé arcade, et superbement réalisé en plus.
8
Très bon

Infos Pratiques
Développé par Kemco
Édité par Kemco
Sorti le 21.10.1994 (Japon)
Sorti le 10.09.1994 (USA)
Sorti en 1994 (Europe) (*)
saut d’obstacles “clownesque”
1 seul joueur
Cartouche de 8Mb
Pas de sauvegarde
Existe aussi sur Game Boy Advance
(*) date de sortie à confirmer pour l’Europe
Plus Loin
Pour surfer sur la très rentable vague des rééditions, l’ami Kemco a ressorti Kid Klown in Crazy Chase sur Game Boy Advance en 2002 (sous le simple titre “Crazy Chase”). Mais là où certains se laissent aller à la facilité, le vénérable développeur s’est retroussé les manches et a inclus 11 nouveaux stages dans son jeu, en plus des 5 déjà présents dans la version Super NES. Autant vous dire que si vous ne parvenez pas à mettre la main sur la cartouche Super NES, vous pouvez sans hésiter opter pour cette version GBA.
En vidéo
Consultez une sélection de vidéos en rapport avec ce jeu.
Encore + d’images
Vous aimerez peut-être …
Miracle Girls Ganbare ! Daiku no Gensan Gan Gan Ganchan Holy Striker Metal Warriors Nangoku Shounen Papuwa Kun Lucky Luke Panic in Nakayoshi World
Vous avez aimé ce test ? Partagez-le !
© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page