nintendo montre l'exemple

[GBA] Super Mario Advance 2 : Super Mario World

La Game Boy Advance étant une Super Nintendo surboostée à 32 bits, il est très facile pour un éditeur (et très peu coûteux) de ressortir ses anciens jeux sur la nouvelle portable de Nintendo, et bien sûr, Nintendo est le premier à l’avoir bien compris.

Quel Mario?

Super Mario Advance 2 Super Mario World Game Boy Advance screenshot 01Après avoir fait figurer dans le line-up de sortie de la GBA Mario Advance qui contenait Super Mario Bros 2 et le classique Mario Bros, Nintendo recommence avec Mario Advance 2… Alors que l’on s’attendait à ce qu’il propose Super Mario Bros 3 (logique après SMB 2), le jeu contient Super Mario World et encore une fois Mario Bros… Pour Mario Bros, ne cherchez pas! Il n’y a aucune différence avec celui de Super Mario Advance. Il n’est là que pour l’icône “multijoueur” sur la boîte de jeu. Donc je ne m’étendrai pas sur ce classique (mais pas très intéressant)… L’intérêt du jeu porte donc sur le portage GBA de Super Mario World. Super Mario World (SMW) est le jeu de plate-forme de la Super Nintendo. Il fit partie des jeux de lancement de la 16 bits avec entres autres F-Zero en 1990/1991. L’histoire est simple, après l’excellent mais corsé Super Mario Bros 3, le sieur Miyamoto se devait de sortir un titre suffisamment accrocheur pour palier à l’oppressant Sonic… Quelques années de développement plus tard, vint SMW, bombe extrême du jeu de plate-forme et sûrement le meilleur pour encore bien des joueurs (dont moi).

Un scénario bien connu…

Super Mario Advance 2 Super Mario World Game Boy Advance screenshot 02L’histoire est toujours la même, la princesse s’est encore faite enlevée par Bowser (Koopa en japonais) et Mario doit la secourir à travers les différents niveaux du jeu. Les nouveautés par rapport aux Mario précédents étaient le sympathique dinosaure Yoshi (et ses frères psychédéliques), la plume pour voler, qui remplace la feuille et le tanuki de SMB3, Mario peut mettre de côté un item et surtout la présence de la pile de sauvegarde qui permettait de revenir sans arrêt à sa partie. En effet, Super Mario World est composé de 96 niveaux à explorer. Certes, le jeu peut se finir en à peine quelques niveaux, mais il n’est véritablement terminé que quand on a trouvé toutes les sorties secrètes, et là, il y a de quoi chercher! Le jeu débute chez Yoshi, puis on a droit à quelques niveaux d’introduction faisant gage de tutoriaux.

Super Mario Advance 2 Super Mario World Game Boy Advance screenshot 03Bien sûr, la présentation est en japonais, mais les explications peuvent être capitales (surtout du côté de Chocolate Island); la version européenne sera sûrement (au pire) en anglais. Mario se déplace sur la carte du monde comme dans Mario 3, et après avoir fini un niveau, on peut le recommencer pour récupérer des bonus ou trouver une sortie secrète. Sur la carte, les niveaux représentés en rouge comportent deux sorties, les Ghost Houses en contiennent souvent deux alors que les châteaux n’en contiennent qu’une. Lorsqu’on revient dans un niveau déjà terminé, on peut le quitter en appuyant sur Start puis en sélectionnant Quitter (sur la Super NES, il fallait faire Start + Select). On ne peut plus rentrer dans les châteaux déjà finis (à moins qu’il y ait un code comme dans la version Super NES…).

Les différences par rapport à l’original

Super Mario Advance 2 Super Mario World Game Boy Advance screenshot 04Les graphismes n’ont pas changé d’un iota par rapport à la version Super NES, tout comme les quelques effets en mode 7… mais en avaient-ils besoin? Le jeu est beau à voir, bien que très simpliste face aux dernières productions comme Sonic Advance, très coloré et c’est le principal… Alors que Super Mario Bros 2 avait quelques changements (mineurs certes) dans Mario Advance, celui-ci est quasiment un clone; mais on trouve quand même quelques petits changements. Le plus remarquable est bien entendu la présence de Luigi! Sa jouabilité est calquée sur celle de Super Mario Bros 2, son saut est toujours aussi incontrôlable… Le son a bien sûr était remanié et vous avez intérêt à aimer les “Mexicoooooooo!” et les “Mamamiaaaaa” de Mario sinon vous allez vite couper le son… Les musiques de niveaux sont toujours les mêmes, c’est-à-dire typiques Nintendo: enchanteresses, fantastiques…

Super Mario Advance 2 Super Mario World Game Boy Advance screenshot 05Sinon par-ci par-là, quelques nouveautés comme des compteurs de vies et de pièces dans quelques niveaux. Autre changement, les Yoshi bleus, jaunes et rouges apparaissent plus fréquemment! Une nouveauté bien pratique est le tableau des niveaux qui s’obtient en appuyant sur Select sur la carte. Il permet de voir quels niveaux n’ont pas été terminés, quelles sorties secrètes n’ont pas été découvertes et si les 5 pièces Yoshi présentes dans chaque niveau ont été collectées… Sinon rien de plus, à part l’écran rétréci de la GBA qui, sur certains niveaux, gêne la visibilité (on peut scroller vers le haut et le bas avec L, mais en pleine action, cela reste assez délicat). Lorsque les 96 sorties ont été découvertes, le jeu est recolorisé et les tortues Koopa changent leur coquille pour une à l’effigie du plombier moustachu tandis que les plantes carnivores se transforment en citrouille Halloween…

Verdict?

Le jeu en lui-même n’est pas dur, on se retrouve vite avec plus de 50 vies; et il se termine rapidement si on ne finit pas tous les niveaux. Par contre, si vous cherchez les 96 sorties, vous risquez de passer du temps, ceci offre donc une bonne durée de vie… Le jeu est superbe et la jouabilité est excellente (exit l’inertie de Mario Bros 3). Ce jeu est à redécouvrir pour ceux qui le connaissent déjà et à acheter absolument pour ceux qui ne le connaissent pas et qui aiment la plate-forme… Par contre, ceux qui le maîtrisent par cœur, préférez lui un Wario qui, lui, est 100% inédit.

Note Finale
Technique – 8 /10

Certes les graphismes sont beaux, variés, colorés, mais ils restent pauvres techniquement face à des jeux comme Rayman, Lady Sia ou Sonic Advance. Les graphismes sont semblables à ceux de la version Super Nintendo de 1991…

Musique – 7 /10

Les musiques originales du jeu, avec quelques sons digitalisés bien sympathiques comme le “Just what I need!!” de Mario. Musiques Nintendo = enchanteresses, fantastiques.

Gameplay – 9 /10

Pas de problème d’inertie ici. C’est du Nintendo, c’est-à-dire une maniabilité parfaite même avec la petite croix de votre GBA! Mario ou Luigi sautent, nagent, courent à votre moindre désir.

Durée de vie – 9 /10

96 niveaux à découvrir et à parcourir, ajoutez à ceci l’utilisation possible de deux personnages et l’existence d’un mode 4 joueurs!

En résumé
Un copier / coller de la version Super NES, avec quelques petits ajouts comme un Luigi jouable !
9
Un hit !

Infos Pratiques
Développé par Nintendo
Édité par Nintendo
Sorti le 14.12.2001 (Japon)
Sorti le 09.02.2002 (USA)
Sorti le 12.04.2002 (Europe)
plate-forme
1 à 4 joueurs
Cartouche de ? Mb
Sauvegarde sur la cartouche
Existe aussi sur Super NES, Console Virtuelle (Wii)
Voir aussi
Vous aimerez peut-être …
[GBA] Donkey Kong Country 3 [GBA] Mr. Nutz [GBA] Aero The Acro-Bat [GBA] Final Fight One [GBA] Sim City 2000 [GBA] Breath of Fire [GBA] F-Zero : Maximum Velocity [GBA] Disney’s Magical Quest 3 starring Mickey & Donald
Crédits
Version originale du test sur Nintendo Difference.
Repris sur la MdP avec l'autorisation de Draco.
Vous avez aimé ce test ? Partagez-le !
© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page