Baleog, Erik et Olaf rempilent sur gba

[GBA] The Lost Vikings

Méconnu par la plupart des “nouveaux” joueurs, The Lost Vikings a pourtant eu pas mal de succès lors de sa sortie en 1993 sur Super NES et PC. Œuvre des américains de Blizzard, responsables entre autres de Blackthorne, Warcraft et Starcraft, ce soft avait reçu les honneurs des magazines spécialisés. En sera-t-il de même avec sa réédition sur GBA?

Inchangé donc toujours autant de charme

The Lost Vikings Game Boy Advance screenshot 01En effet, la version de The Lost Vikings premier du nom pour GBA est exactement similaire à sa version ancestrale. Ainsi, les fans de la première heure qui ont eu le bonheur de finir le jeu sur Super NES risqueront d’être quelque peu déçus puisque Blizzard n’a pas daigné rajouter le moindre petit bonus. C’est d’un côté dommage pour eux, mais étant donné le fait que peu de joueurs actuellement ont joué à ce hit lors de sa première sortie, on ne regrette pas vraiment le manque de changements. Ainsi, on retrouve avec bonheur un jeu de plates-formes très original et mâtiné de réflexion. Débutons par le scénario… Celui-ci est on ne peut plus simple, jugez par vous-même: trois vikings nommés Erik, Baleog et Olaf vivent une vie heureuse faite de chasse, d’amour et d’eau fraîche… Manque de pot, un jour ils sont téléportés dans un vaisseau spatial! C’est con pour des vikings quand même.

The Lost Vikings Game Boy Advance screenshot 02Ils devront donc rassembler leurs forces pour retourner à leur “home sweet home” médiéval. Malheureusement, du fait que les personnages soient des vikings, ils n’ont pas énormément de charisme, ce qui pourra gêner quelques joueurs puisque l’on a beaucoup de mal à s’identifier aux personnages car ils sont plutôt pas beaux! Néanmoins, il faut passer outre ce petit détail. Vous l’aurez donc compris, The Lost Vikings vous permettra de rentrer dans la peau de trois personnages… Vous dirigerez donc à tour de rôle un des trois héros, chacun ayant des capacités différentes de celles des autres, ce qui vous permettra d’atteindre la sortie de chacun des niveaux, le tout en résolvant quelques énigmes bien ficelées, car en effet, il ne suffira pas de bourrer dans le tas, il faudra réfléchir dans quel ordre faire avancer les personnages.

The Lost Vikings Game Boy Advance screenshot 03Ainsi, Erik est le plus rapide des personnages, il peut courir et détruire des murs, Olaf et son bouclier peut protéger ses amis ou alors planer dans les airs, tandis que Baleog est le seul à posséder des armes. Donc, par exemple, Olaf et son bouclier pourront vous protéger des tirs de vos ennemis, tandis que Baleog pourra quant à lui user de son arc pour tuer le méchant bonhomme, tout en restant protégé par le bouclier en restant derrière votre autre perso. Bref, c’est toute une technique, vous l’aurez remarqué, et c’est ce qui fait le charme du jeu et surtout son originalité, le fait d’intervertir constamment. Les énigmes sont ainsi très bien trouvées et demanderont parfois plusieurs essais avant d’être résolues convenablement, et donc, votre caboche sera mise à l’épreuve…

The Lost Vikings Game Boy Advance screenshot 04Et ce n’est pas plus mal, y’en a marre des jeux de baston où il faut appuyer sur tous les boutons! Les six mondes traversés sont assez variés, cela va du vaisseau spatial à une prairie toute verte, en passant par de sombres cavernes, et j’en passe… Classique me direz-vous pour un jeu de plates-formes. En effet, c’est la moindre des choses dans un jeu de ce style que les lieux traversés se révèlent différents les uns des autres. Néanmoins, les décors entre les niveaux d’un même monde sont assez similaires, mais c’est un peu chipoter, même si on aurait aimé plus de diversité de ce côté-là.

Inchangé donc techniquement pauvre!

The Lost Vikings Game Boy Advance screenshot 05Eh oui, c’est un peu cela le problème des rééditions sans aucun changement: les jeux sont tout de suite moches, graphiquement parlant. Même si, bien sûr, ils restent sympathiques, les graphismes de The Lost Vikings ne font pas honneur à la console malheureusement (j’ai l’impression de dire la même chose à chaque test, c’est grave docteur?). Au menu donc, des graphismes du niveau d’une 16 bits, colorés et variés. Les détails sont d’un niveau correct, mais on est encore une fois loin d’un Golden Sun, par exemple. Les persos sont quant à eux un peu brouillons de par le fait que les développeurs ont voulu intégrer beaucoup de détails, et donc, sur le petit écran de la GBA, ils ressortent relativement mal, mais ce n’est pas très important et la plupart ne remarqueront pas ce petit défaut graphique.

The Lost Vikings Game Boy Advance screenshot 06Les ennemis sont quant à eux assez moches, se ressemblent tous et ne sont pas très bien réalisés, mais de toute façon on n’en voit pas des masses pendant le jeu et on passe outre aisément. À noter les quelques écrans qui servent de cinématiques, sympathiques mais très classiques et nullement impressionnants. L’animation est quant à elle d’un niveau correct, rien de bien méchant à signaler… Ça ne casse pas la baraque mais c’est efficace, et après tout, c’est ce qu’on demande, l’efficacité. Les musiques et le son en général n’ont également pas subi la seule retouche. Ce dernier est donc de facture classique, les musiques sont là juste pour l’ambiance et n’apporte rien de spécial au jeu, et après tout, ce n’est pas leur but (au contraire des musiques d’un RPG par exemple). Les bruitages sont efficaces, bien qu’assez peu réalistes…

The Lost Vikings Game Boy Advance screenshot 07Après tout, les développeurs avaient fait ce qu’ils pouvaient sur 16 bits. Néanmoins, on est cette fois-ci sur 32 bits, donc un petit remastering aurait été le bienvenu! La durée de vie, également similaire, est de durée moyenne, soit une bonne dizaine d’heures (il y a 6 mondes en tout). C’est la durée en vigueur ces temps-ci sur console donc je ne sais quoi dire… D’un côté, c’est assez peu mais de l’autre, c’est un peu pour tous les jeux le même topo… Donc je vais me contenter de dire que la durée de vie est correcte. Au niveau du gameplay, il n’est pas aussi intuitif que celui d’un jeu Nintendo, c’est évident. Il faudra donc un petit temps d’adaptation pour maîtriser toutes les commandes, notamment au niveau du changement de persos.

En conclusion

The Lost Vikings est un jeu à réserver à ceux qui n’y ont jamais joué auparavant et qui veulent découvrir un classique de la Super Nintendo (et oui, il n’y a pas que les jeux japs qui sont des classiques!) qui reste un bon petit jeu sur GBA. Ceux l’ayant déjà terminé auparavant risque de perdre et leur temps et leur argent car la réédition est identique à l’original.

Note Finale
Technique – 6 /10

Graphismes identiques à ceux de la Super NES, donc pas terribles. Ils restent plaisants mais ne font pas honneur aux capacités de la GBA. C’est dommage…

Musique – 7 /10

De même. Les musiques mettent l’ambiance et les bruitages sont corrects. C’est tout ce qu’on leur demande.

Gameplay – 8 /10

Assez difficile au départ, on s’habitue au bout de quelques niveaux et le plaisir est alors total!

Durée de vie – 7 /10

Une bonne dizaine d’heures, soit dans la moyenne des jeux actuels. Correcte donc.

En résumé
Classique de la Super NES, The Lost Vikings GBA est en tout point identique à son aîné. Un bon petit jeu.
6
Honnête

Infos Pratiques
Développé par Mass Media
Edité par Blizzard
Sorti le 30.03.2003 (USA)
Sorti le 28.03.2003 (Europe)
Pas sorti au Japon
plate-forme / réflexion
1 seul joueur
Cartouche de ? Mb
Sauvegarde sur la cartouche
Existe aussi sur Super NES, MD, PC, Amiga
Vous aimerez peut-être …
[GBA] Sim City 2000 [GBA] The Legend of Zelda : A Link to the Past [GBA] Astérix & Obélix : Paf ! Par Toutatis [GBA] Breath of Fire II [GBA] Super Mario Advance 3 : Yoshi’s Island [GBA] Breath of Fire [GBA] Final Fantasy IV Advance [GBA] Phalanx
Crédits
Version originale du test sur Nintendo Difference.
Repris sur la MdP avec l'autorisation de Draco.
Vous avez aimé ce test ? Partagez-le !
© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page