un premier opus qui prend ses marques

[PSP] Star Ocean First Departure

Star Ocean est une série relativement connue autour du monde notamment grâce à une localisation mondiale dès le deuxième épisode. Néanmoins le premier épisode sorti à l’époque sur Super Famicom n’avait jamais eu droit à une traduction officielle. C’est désormais chose faite plus de dix ans après sa première apparition avec ce remake. Les fans de la série ou les nouveaux venus pourront donc goûter aux joies de leur premier voyage dans un océan d’étoiles…

Underdeveloped Planet Preservation Pact

Star Ocean First Departure PSP screenshot 01Roddick, Millie et Dorn mènent une vie paisible dans leur village, se contentant de repousser les monstres menaçant les alentours. Alors que la vie suit son cours, un étrange mal frappe le village voisin. Inquiet, le père de Millie va se rendre sur place afin d’éradiquer le mal, interdisant aux trois compagnons de le suivre. Faisant fi des injonctions de son père, Millie, inquiète de son non-retour, décide de rejoindre son père. Nos héros n’ont hélas pas conscience de ce qui les attend. Ils vont découvrir que le village entier est frappé par un virus qui transforme tout le monde en pierre. De plus, ce virus dévastateur se transmet par simple toucher. Malgré leurs précautions, Dorn se retrouvera infecté à son tour. Alors que tout semble perdu et qu’aucun remède n’est possible, leur salut vient de deux personnes étrangement vêtues. Ronyx et Ilia affirment venir d’une autre planète à la civilisation plus avancée et qu’ils sont là pour les aider malgré l’interdiction de violer le pacte de préservation des planètes sous-développées. N’ayant guère le choix, nos deux amis vont donc accepter le pari fou de traverser l’espace et le temps pour vaincre le virus à la source…

Vitesse Lumière

Star Ocean First Departure PSP screenshot 02Les combats se déroulent en temps réel comme dans les autres opus de la série. Vous ne contrôlez qu’un personnage de votre choix mais la possibilité de switcher en combat peut se révéler salvatrice.Vous déplacez donc le personnage et matraquez le bouton d’attaque afin de donner des coups à vos ennemis. Afin de varier un peu, vous aurez la possibilité d’assigner des skills aux boutons L et R pour lancer des attaques plus puissantes. Une pression sur triangle fera apparaître le menu et figera l’action. Ce dernier vous permettra d’utiliser des objets, de fuir ou encore de désigner la ligne de conduite à suivre de vos coéquipiers. Vous pourrez ainsi leur éviter de gaspiller trop rapidement leurs MP et d’arriver devant le boss nu comme un ver. À la fin de chaque combat, vous amasserez expérience, argent, et surtout skills points qui sont de la plus grande utilité.

Une Âme de Créateur

Star Ocean First Departure PSP screenshot 03Les Skills Points sont destinés à être assignés à des skills dans le menu. Pour cela, vous devrez d’abord acquérir un set de skills auprès des divers marchands dans le monde. Une fois ce set de skills acheté, vous aurez accès aux skills de ce groupe, dans le menu. Chaque skill possède 10 niveaux, et chaque niveau requiert un nombre de “skills points” pour être atteint. Bien sûr, plus le niveau est élevé et plus le skill est efficace. Les skills peuvent être de différentes natures (renforce les statistiques, réduit le temps entre le lancement des sorts, augmente le gain d’expérience) et certains donnent accès à l’Item Creation. Une fois qu’un personnage atteint un certain level dans des skills définis, il aura accès à des spécialités (music, cooking, crafting…) qui lui permettront de créer des objets ou des équipements de toutes pièces ou en se servant d’ingrédients et objets existants. Certaines spécialités sont des spécialités de groupe et gagnent en efficacité lorsque les skills de tous les personnages augmentent. Si l’Item Creation se révèle une fois de plus ultra complet et demandera de nombreuses heures à quiconque se plongera dedans, il est toutefois très peu utile au cours de l’histoire principale.

Original Departure

Star Ocean First Departure PSP screenshot 04Ce remake propose de revivre l’aventure avec une mise à jour graphique, des scènes animées et des doublages ajoutés pour l’occasion. Tous les points essentiels sont conservés comme les skills, les Private Actions qui vous permettent de découvrir plus en détail vos personnages dans les villes, et les déplacements se font désormais via une carte du monde et non plus par des écrans de jeu. Les combats ont aussi été simplifiés. On ne sélectionne plus les ennemis qu’on souhaite taper, on se dirige simplement vers eux et on appuie sur le bouton d’attaque comme dans les épisodes suivants. Les graphismes sont très beaux et certains lieux superbes. On regrette que les environnements soient si peu variés. Sans être inoubliables, les musiques qui accompagneront votre voyage sont correctes et collent bien à l’ambiance du jeu.

Moins qu’un océan, une mer

Star Ocean First Departure PSP screenshot 05Star Ocean, prometteur d’une aventure géante, tombe bien vite dans un classicisme et un espace réduit au possible. Loin d’imaginer visiter l’univers entier, on s’attend tout de même à voyager entre les planètes et bien non. On ne visitera qu’une seule planète durant tout le jeu… Un peu dommage pour un Space Opera. Et comme si cela ne suffisait pas, les lieux sont très peu nombreux et le jeu vous imposera des allers/retours incessants entre les continents juste pour récupérer un objet. En plus d’être ennuyé de visiter dix fois les mêmes lieux et villes, on perd le rythme du jeu. Pour combler le tout, le scénario ultra prometteur au début tombe dans un classicisme convenu assez rapidement et déçoit quelque peu au final. Heureusement, le jeu possède d’autres atouts pour plaire. Ses personnages sont très réussis et sont tous bien développés, pour peu qu’on effectue les Private Actions ou les quêtes annexes. Les systèmes de combat et de skills sont eux aussi extrêmement efficaces et font partie des points accrocheurs du jeu. Dommage que tout ça se concentre sur moins de vingt heures de jeu pour la quête principale, soit bien moins que dans l’original.

En conclusion

Star Ocean First Departure est un remake réussi. Les ajouts combleront les fans de la première heure et cette version PSP permettra aux nouveaux venus de découvrir les bases de la saga. Toutefois, si le jeu s’appuie grandement sur ses points forts (skills, combats, personnages réussis), il s’appuie aussi fortement sur ses défauts. Dommage donc que ces points n’aient pas été plus travaillés. Loin d’être un hit, Star Ocean First Departure est un bon jeu qui prend ses marques. Espérons que ces petits trous noirs migreront en supernova étincelante pour la Second Evolution.

Note Finale
Technique – 8 /10

En tant que remake, ce First Departure bénéficie d’une grosse mise à jour graphique, de scènes animées et de doublages ajoutés pour l’occasion. Certains lieux sont superbes, mais dans l’ensemble, les environnements sont peu variés.

Musique – 6 /10

Sans être inoubliables, les musiques qui nous accompagnent pendant l’aventure sont correctes et collent bien à l’ambiance du jeu.

Gameplay – 7 /10

Le principe des “skills” est particulièrement bien pensé, tout comme celui de l’Item Creation, ultra complet mais peu utile au cours de l’histoire principale. Bien que simplifiés, les combats en temps réel conservent tout leur dynamisme.

Durée de vie – 5 /10

Comptez moins de vingt heures de jeu pour boucler l’aventure principale de ce First Departure… soit bien moins que dans l’opus original.

Scénario – 5 /10

Ultra prometteur au début de l’aventure, le scénario tombe assez rapidement dans un classicisme convenu… et déçoit quelque peu au final.

En résumé
Remake réussi, First Departure aurait gagné à améliorer les points faibles de son modèle.
6
Honnête

Infos Pratiques
Développé par Square Enix
Édité par Square Enix
Sorti le 27.12.2007 (Japon)
Sorti le 21.10.2008 (USA)
Sorti le 23.10.2008 (Europe)
Classical-RPG
1 seul joueur
1 disque UMD
Sauvegardes sur Memory Stick
Existe aussi sur Super Famicom
Voir aussi
Vous aimerez peut-être …
[PSP] Tactics Ogre Wheel of Fortune
Crédits
Version originale du test sur Legendra RPG.
Repris sur la MdP avec l'autorisation de Allesthar.
Illustrations en provenance du site Jeuxvideo.com.
Vous avez aimé ce test ? Partagez-le !
© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page