amélioration et respect de l'original

[PS2] Dragon Quest V : Tenkû no Hanayome

Dragon Quest V Tenku no Hanayome PlayStation 2 screenshot 01Contrairement au remake DS sorti tout récemment dans nos belles contrées, Arte Piazza (le développeur en charge de cette version PS2) s’est livré à un exercice pour le moins différent. En effet, sur DS, Dragon Quest V reprend à son compte le gros du travail déjà effectué lors du remake de Dragon Quest IV (de manière sensiblement améliorée malgré tout). Alors que sur PS2, il n’y a pas eu de remake auparavant. De plus, les développeurs ont certainement dû se retrouver face à un cruel dilemme. Fallait-il utiliser à fond les capacités 3D de la console (au risque de dénaturer complètement l’œuvre originale), ou bien se limiter à une transposition la plus fidèle possible (pour un résultat qui risquerait d’être décevant pour de la PS2)?

Dragon Quest V Tenku no Hanayome PlayStation 2 screenshot 02La réponse apportée par le développeur nippon se situe en fait un peu entre les deux, avec une refonte malgré tout en 3D, mais en respectant dans la mesure du possible le travail original de Yuji Horii et Akira Toriyama. Au final, le résultat à l’écran est surprenant, dans le bon sens du terme, et donne une toute nouvelle dimension à cet épisode-clé des DraQue. La partie “musiques” est d’ailleurs du même acabit. D’abord, parce que la PS2 a des capacités de restitution sonore sans commune mesure avec celles de la Super NES, mais surtout parce que les compositions originales de Dragon Quest V étaient déjà sublimes, tantôt débordantes d’énergie, tantôt plus douces et mélancoliques.

Dragon Quest V Tenku no Hanayome PlayStation 2 screenshot 03Concernant le scénario même de ce cinquième épisode, sachez seulement (pour ne pas trop spoiler) qu’il introduit le principe des générations: vous incarnez le héros depuis son enfance, et par la suite, celui-ci deviendra adulte, devra se marier, etc. … vos décisions ayant un impact sur sa descendance. L’autre grande nouveauté de cet épisode est aussi la possibilité d’enrôler des monstres pour les faire combattre à vos côtés. Enfin, sachez que remake oblige, Square et Arte Piazza en ont profité pour rajouter quelques petits bonus, dont un donjon totalement inédit, de nouveaux monstres et de nouveaux jeux. De quoi justifier l’achat pour les fans japonais.

Pour conclure, ce titre est donc une réussite, puisqu’il parvient à transcender ce DraQue V sans écorner l’édition Super Famicom originale. Mais la compréhension du japonais est malgré tout plus que recommandée pour apprécier un minimum le titre et savoir où vous diriger dans le jeu. À réserver aux fans absolus et/ou aux fans de RPG comprenant la langue de Mishima.

Infos Pratiques
Développé par ArtePiazza
Édité par Square Enix
Sorti le 25.03.2004 (Japon)
Pas sorti aux USA
Pas sorti en Europe
RPG
1 seul joueur
1 DVD
Sauvegardes sur carte mémoire
Existe aussi sur Super Famicom, DS
Voir aussi
Vous aimerez peut-être …
[PS2] Romancing SaGa Minstrel Song [PS2] Ys III : Wanderers from Ys
Crédits
Illustrations en provenance du site Jeuxvideo.com.
Vous avez aimé ce test ? Partagez-le !
© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page