les mêmes qualités, la 3d en plus

[DS] Final Fantasy IV

Final Fantasy IV Nintendo DS screenshot 01À peine deux ans après la sortie de Final Fantasy IV Advance, Square Enix nous propose donc une version spécialement développée pour la petite console de Nintendo. Dès le premier coup d’œil, en voyant le jeu tourner, le mot “remake” prend tout son sens, puisque les graphismes ont succombé au charme de la 3D. Pour vous faire une idée, l’équipe en charge du développement a opéré le même travail que sur Final Fantasy III sorti sur DS il y a un peu plus d’un an, mais avec quelques différences de taille: la présence, cette fois, de dialogues parlés lors des passages importants du scénario (malheureusement pas en VF), l’ajout de superbes cinématiques résolument de notre temps ainsi que la présence d’un nouvel éon (Pochad). Ces nouveaux éléments, couplés à la réalisation en 3D, donnent un nouvel éclairage et un coup de fraîcheur salutaire à un jeu qui n’a pas changé d’un iota sur le plan du scénario.

Final Fantasy IV Nintendo DS screenshot 02Pour ceux qui n’auraient pas fait l’une des versions sorties précédemment, sachez qu’avec Final Fantasy IV, Squaresoft a orienté sa saga dans une nouvelle direction. Les doutes et les interrogations du chevalier noir Cecil, le héros principal de cet épisode, donnent au jeu une ambiance beaucoup plus sombre et dramatique. Côté scénario, on est donc en présence d’un grand RPG, et même si on n’atteint pas encore le niveau d’un Final Fantasy VI, force est de constater que cet épisode réserve son lot de surprises et de retournements de situations, soit des éléments qui permettent de tenir le joueur en haleine tout au long du jeu. Sinon, ce remake fait preuve d’un gameplay solide et a conservé un niveau de difficulté que l’on peut qualifier “d’un autre âge” (entendez par là que l’on ne termine pas FF IV les doigts dans le nez, et que le leveling est de rigueur pour espérer battre certains ennemis). Selon moi, ce dernier point est loin d’être une mauvaise chose, mais les joueurs plus jeunes risquent d’être assez facilement rebutés.

Final Fantasy IV Nintendo DS screenshot 03Sur le plan technique, le bilan est plus mitigé, tant les modifications par rapport à l’original constituent à la fois la force et la faiblesse du titre. La représentation SD (Super Deformed) des persos, compréhensible vu les capacités 3D de la DS, donne un air enfantin aux différents protagonistes, ce qui n’est pas toujours des plus appropriés lors des passages sombres du scénario. Sans parler du fait que ce choix graphique fait voler en éclat une bonne partie du travail de Yoshitaka Amano sur le chara design des persos (chara design qui s’exprimait pourtant pleinement avec les sprites en 2D). On regrettera aussi un certain manque de relief lors des combats, ces derniers se révélant assez “mollassons”.

En résumé, Final Fantasy IV, dans cette version DS, présente toujours les grandes qualités qu’on lui connaissait, mais aussi certaines modifications qui ne seront pas du goût de tout le monde, et en particulier des fans purs et durs de cet épisode. Dès lors, si vous ne l’avez pas encore fait, et que vous êtes du style retrogamer et/ou puriste, il serait peut-être plus judicieux de faire la version GBA. Si par contre, vous n’avez rien contre la 3D, cette version DS constitue un bon choix et se positionne parmi les très bons RPG’s de la petite console aux deux écrans.

Infos Pratiques
Développé par Matrix Software
Édité par Square Enix
Sorti le 20.12.2007 (Japon)
Sorti le 22.07.2008 (USA)
Sorti le 04.09.2008 (Europe)
RPG
1 seul joueur
Sauvegarde sur la cartouche
Existe aussi sur Super Famicom, PlayStation, Wonderswan Color, GBA, PSP
Voir aussi
Vous aimerez peut-être …
[DS] Kirby Super Star Ultra [DS] Dragon Quest V : La Fiancée Céleste [DS] Final Fantasy IV [DS] Chrono Trigger [DS] Yoshi’s Island DS [DS] Dragon Quest V : La Fiancée Céleste [DS] Mystery Dungeon : Shiren the Wanderer [DS] Chrono Trigger
Crédits
Illustrations en provenance du site Jeuxvideo.com.
Vous avez aimé ce test ? Partagez-le !
© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page