renaissance d'un mythe

Valkyrie Profile Lenneth

Il y a deux mois d’ici, j’ai craqué et je me suis procuré une PSP accompagnée de Valkyrie Profile Lenneth et LocoRoco (ce qui explique en grosse partie le manque de mises à jour sur le site … mais c’est une autre histoire … ˆ_ˆ ).

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 01Une des raisons principales de mon achat était la présence dans sa ludothèque de rééditions de grands hits de la PSOne, tels que "Final Fantasy Tactics" et "Valkyrie Profile", deux monuments du RPG nippon qui, à l’époque, n’étaient jamais arrivés jusqu’en Europe. Après un bon mois passé sur le titre de tri-Ace, je vous livre dans les pages qui suivent mes impressions, sous la forme d’un test qui, je l’espère, vous semblera complet. Je tiens à préciser que j’ai essayé d’éviter au maximum les "spoilers", tout en expliquant en détail les différents mécanismes du jeu, histoire de vous en donner un bon aperçu.

PS: Tous les visuels de ce test sont des screenshots éditeur de la version japonaise du jeu, mais le soft vendu chez nous est bien intégralement en anglais.

Le background du soft

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 02Valkyrie Profile (VP) s’inspire en grande partie de la mythologie nordique, avec pour toile de fond le Ragnarok, l’affrontement final qui oppose les dieux. Par le Ragnarok, le monde est censé être détruit pour mieux renaître par la suite. L’essentiel de l’action de VP se déroule dans 2 "mondes" bien distincts, à savoir Midgard (le monde des hommes) et Asgard (le monde des dieux). On trouve aussi Alfeim (le monde des elfes) et Nifleheim (le monde des enfers). Midgard, le monde des humains, est placé sous la protection du dieu Odin. Ce dernier protège les hommes grâce à des artéfacts, et avec l’aide de Freya (la déesse de la fertilité).

En échange de cette protection, Odin peut recruter, parmi les âmes des humains venant de décéder, des guerriers pour son armée. C’est à ce niveau qu’interviennent les Valkyries: elles sont chargées de sélectionner les âmes les plus aptes à servir efficacement Odin. Appelées “Einherjars”, elles sont entraînées par la Valkyrie et ensuite envoyées au Valhalla, afin de pouvoir mener les troupes d’Odin à la victoire.

Tout au long du jeu, vous serez dans la peau de Lenneth, une des trois Valkyries. Réveillée d’un profond sommeil et n’ayant plus aucun souvenir de son existence passée, elle mènera une double quête: servir Odin, mais aussi, en parallèle, essayer de retrouver des bribes de son passé.

Valkyrie Profile ? Un RPG novateur !

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 03A la lecture de cette intro, vous pourriez vous dire “Encore un RPG dans lequel on recrute des persos pour les faire évoluer grâce à une succession de combats…”. Et c’est en partie vrai, même si, sur ce point, Valkyrie Profile se démarque malgré tout des autres RPG’s, en apportant son lot de nouveautés. Tout d’abord, le soft de tri-Ace place le scénario sur le devant de la scène comme peu de RPG’s l’ont fait avant lui, à tel point que les émotions ressenties par les différents protagonistes et les dénouements souvent tragiques constituent une des caractéristiques principales du jeu.

Ensuite, les personnages, recrutés au cours de l’aventure, ne le sont que pour un certain temps. En effet, entre chaque chapitre du jeu, Freya vous indiquera quel type de persos devra être envoyé auprès d’Odin au cours du chapitre suivant. A vous de faire un choix judicieux parmi vos troupes (en ayant pris soin, si possible, de faire évoluer au maximum les persos avant de les envoyer). Cet aspect du soft bouscule pas mal les conventions puisque l’on est tiraillé entre l’envie de faire évoluer les persos pour constituer une équipe forte et la nécessité de les transférer au Valhalla (mais, je vous rassure quand même sur ce dernier point, les personnages recrutés sont suffisamment nombreux pour pouvoir à la fois satisfaire Odin et avoir une équipe qui vous plaise).

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 04Enfin, s’il est vrai qu’en apparence, Valkyrie Profile vous laisse une liberté totale au sein de chaque chapitre (que ce soit pour l’exploration des villes ou donjons, l’envoi des Einherjars ou la transmission d’artefacts à Odin), chacune de vos actions sera prise en considération et influera directement sur la "Seal Value" de Lenneth, une note reflétant le niveau de sa loyauté envers Odin. Pour être complet, je dois vous préciser qu’il y a en fait deux évaluations (ou Seal Value) dans le jeu: la première est importante pour les Materialize Points qui vous seront attribués après chaque chapitre (voir plus bas) et la seconde influence directement le scénario et permet d’enclencher ou non les différentes fins possibles.

Trois niveaux de difficulté

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 05Rares sont les RPG’s qui proposent une telle option, mais Valkyrie Profile se distingue à nouveau en vous permettant de choisir entre trois niveaux de difficulté, en début de partie. Ce choix pourra vous sembler anodin, mais il va en fait conditionner tout le reste de votre aventure. Le jeu est divisé en 8 chapitres, eux-mêmes subdivisés en “périodes”. Et le nombre de périodes dont vous disposerez pour chaque chapitre dépendra directement du niveau de difficulté. Autre conséquence directe de la difficulté choisie: certains lieux ou donjons seront présents (ou absents) en fonction du niveau choisi.

De même, la difficulté au sein des donjons variera également. Ce petit “détail” fait que vous pourrez sans problème refaire le jeu en mode difficile, après l’avoir terminé une première fois en mode normal: vous trouverez alors sur votre route des donjons inédits et des ennemis nettement plus coriaces. Tout le reste du soft est bien entendu adapté à l’avenant, notamment en ce qui concerne les points d’expérience, qui se feront nettement plus rares en mode difficile.

Et trois fins différentes

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 06Cette description de Valkyrie Profile ne serait pas complète si je ne vous parlais pas des trois fins disponibles dans le jeu. Celles-ci sont déclenchées en fonction de vos actions au cours de l’aventure. Commençons par la fin C, qui représente le Game Over classique: elle intervient si vous n’envoyez aucun Einherjar ou artefacts à Odin. A moins de le vouloir vraiment, il y a peu de chance pour que vous l’enclenchiez. La fin B, quant à elle, est la plus courante: celle que l’on obtient le plus souvent en faisant le soft pour la première fois. On découvre le jeu et on avance dans le scénario, mais sans réelle stratégie vis-à-vis des évaluations d’Odin ou des événements déclencheurs du scénario.

Et nous avons, pour terminer, la fin A: celle que tout joueur digne de ce nom essaie d’obtenir. Pour y accéder, il faut "jouer" sur la Seal Value de Lenneth en réalisant certaines actions précises, et ce, à des moments "clé" du scénario (à partir du chapitre 4). Autant vous dire que cette fin est relativement compliquée à obtenir sans une bonne soluce … mais elle comporte son lot de surprises, notamment sur le plan du scénario. Par ailleurs, n’espérez pas l’obtenir si vous jouez en mode facile: la fin A est réservée aux modes “normal” et “difficile”.

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 07Pour ceux qui douteraient de la -longue- durée de vie du soft, il faut savoir qu’une fois le jeu terminé, vous débloquerez la “Seraphic Gate”, qui n’est autre qu’un donjon supplémentaire, en marge du scénario. Mais il n’apparaîtra que si vous êtes en mode “normal” ou “difficile”. Par ailleurs, pour en venir à bout, vous devrez récupérer tous les “flame jewels”, qui eux, ne sont présents que dans le mode difficile. Moralité de l’histoire: armez-vous de courage et préparez-vous à faire deux fois le soft! Une première fois en mode normal pour découvrir le scénario avec, éventuellement, la fin A à la clé… et une seconde fois en mode difficile pour récolter les “flame jewels” et venir à bout de la Seraphic Gate.

Actions possibles sur la World Map

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 08VP propose un mécanisme de jeu très scripté. Comme nous l’avons vu, le soft est composé de chapitres, au sein desquels vous recrutez des combattants et explorez des donjons. Chacun de ces chapitres est séparé par une "Sacred Phase": sorte de briefing, durant lequel Freya vous donne ses recommandations et vous montre ce que deviennent les persos que vous avez déjà transférés au Valhalla. Le système de périodes composant chaque chapitre (voir plus haut) est l’épine dorsale du soft, car chaque action majeure dans le jeu en “consomme” un certain nombre. Ainsi, les phases de concentration de Lenneth, permettant de faire apparaître de nouvelles villes ou donjons sur la carte, consomment deux périodes. Entrer dans un donjon consomme aussi deux périodes. Visiter une ville, préalable indispensable pour recruter de nouvelles âmes, ne consomme qu’une période. Il est également possible de se reposer et de soigner son équipe, ce qui consomme de une à trois périodes.

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 09Au sein d’un chapitre, sur la carte générale (appelée ici “World Map”), vous êtes libre de faire ce que vous voulez: lancer une phase de concentration, visiter une ville ou un donjon… en gardant à l’esprit qu’une fois votre crédit de périodes consommé, le chapitre se termine et vous passez à la “Sacred Phase”. C’est pourquoi, à ce stade, je vous recommande vivement d’adopter une certaine rigueur dans la manière d’aborder les chapitres: la plus simple étant, selon moi, de lancer une phase de concentration et de visiter directement le lieu qui apparait. De cette manière, vous serez certain de ne pas louper le recrutement d’un perso ou un donjon riche en trésors.

Enfin, si rien ne se produit après une phase de concentration, pas de panique! C’est que vous avez découvert tous les lieux importants du chapitre en cours. S’il vous reste alors des périodes, vous pourrez les utiliser pour vous reposer ou pour revisiter des donjons afin d’augmenter l’expérience de votre équipe.

Une galerie de persos hors du commun

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 10Dès le début de l’aventure, Valkyrie Profile sait séduire le joueur en quête d’aventure en mettant l’accent sur la richesse de jeu, puisque vous pourrez recruter un nombre important de persos différents. Ceux-ci sont vraiment uniques, aussi bien en terme de personnalité propre (largement développée dans les cut-scenes) qu’au niveau de leurs caractéristiques (armement, méthode de combat…). Parmi les différents protagonistes, on peut distinguer trois grandes catégories: ceux qui utilisent des armes de contact (épées, glaives, fleurets …), ceux utilisant des armes à projectiles (arcs, arbalètes …) et enfin les magiciens (qui disposent de sorts d’attaque et/ou de soins). Certains d’entre eux seront amenés à vous accompagner tout au long du jeu, d’autres ne feront qu’un bref passage dans votre équipe. Quoi qu’il en soit, comme je l’ai déjà précisé plus haut, ils sont suffisamment nombreux pour que vous puissiez composer une équipe à votre goût. Pensez aussi à garder le plus possible une équipe homogène, au risque d’hypothéquer sérieusement vos chances de victoire aux combats.

Les personnages évoluent, comme dans tout bon RPG, grâce aux points d’expérience acquis durant les affrontements. Mais Valkyrie Profile va plus loin en vous permettant d’accentuer (ou diminuer) certains traits de caractère du personnage (qui vont déterminer son “hero value”). Ceci se fait via des points appelés “Capacity Points” (CP), obtenus en passant au niveau d’expérience supérieur. A vous de les répartir parmi les différents traits de caractère disponibles. Ces mêmes “CP” servent aussi à faire apprendre différentes “Skills” ou techniques aux personnages (techniques de réaction, de support, d’attaque et de statut).

Lieux visités

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 11Durant l’exploration des villes ou des donjons, vous dirigez uniquement Lenneth. Elle dispose d’une large panoplie de mouvements (courir, sauter, glisser sur le sol …) pour évoluer dans les niveaux. Elle est également dotée d’un pouvoir lui permettant de former des cristaux de glace. Cette particularité trouve une application directe dans de nombreuses situations, notamment, pour atteindre des endroits inaccessibles (les morceaux de glace servant alors de marches), ou pour glacer momentanément les ennemis rencontrés. Chaque lieu visité est représenté dans une 2D classique (superbement travaillée) et fait preuve d’une très grande diversité. C’est très simple: aucun donjon traversé n’est identique à un autre. Même topo pour les villes, qui ont toutes leur architecture et ambiance propres.

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 12En outre, les développeurs en charge du level design ont fait un véritable travail d’orfèvre, puisque les déplacements de Lenneth ne se limitent pas à progresser vers la droite ou la gauche pour trouver la sortie d’une ville ou d’un donjon. Elle devra aussi progresser plus d’une fois vers le haut ou le bas, en empruntant des chemins tortueux. Par ailleurs, un autre élément (purement technique) donne une touche particulière au soft: pour accéder à une autre salle (dans un donjon par exemple) ou pour rentrer et sortir d’une maison (dans une ville), Lenneth se déplacera “en profondeur” ou “vers l’avant” de l’écran. Ce système sur plusieurs plans permet d’avoir des donjons dont l’architecture n’est pas plane,en jouant aussi sur la profondeur (même si, au final, chaque portion du donjon reste, quant à elle, en 2D).

Des combats favorisant enchaînements et attaques spéciales

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 13En marge du scénario, un des piliers de tout bon RPG est sans conteste le système de combats. Celui de Valkyrie Profile s’effectue au tour par tour, avec des ennemis visibles dans les donjons. Il est donc possible d’éviter la confrontation en sautant au-dessus d’un ennemi. Par ailleurs, si Lenneth vient au contact de l’ennemi en le frappant, votre équipe aura la main lors du premier tour du combat. Dans le cas contraire, c’est l’ennemi qui pourra frapper le premier. Durant les combats, vous pouvez diriger jusqu’à quatre persos (Lenneth, obligatoirement présente et trois Einherjars). Chacun des persos est assigné à l’un des quatre boutons de la console (triangle, rond, croix et carré). Le bon positionnement de chacun d’eux est dès lors essentiel pour sortir victorieux. Mais rien de bien compliqué: un peu de bon sens suffit pour éviter les problèmes. Par exemple, les persos armés d’épées ou de glaives se placeront de préférence à l’avant. Les archers trouvent une position idéale sur les côtés. Quant aux magiciens, ils seront protégés par le reste du groupe en se plaçant à l’arrière.

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 14Lorsque vient votre tour, il "suffit" d’appuyer sur le bouton correspondant au perso que vous souhaitez voir attaquer, le but étant de réaliser les enchaînements les plus dévastateurs possibles. Avec un peu de pratique, vous saurez quel perso utiliser en premier pour "casser la garde" de certains ennemis, et ensuite faire attaquer les autres persos du groupe. Notez que certaines armes permettent aux persos qui en sont équipés de frapper deux ou trois fois durant le même tour, ce qui permet des assauts très dévastateurs. Au cours de votre tour de jeu, les attaques de vos persos font grimper une jauge de combo, en bas de l’écran. Si celle-ci atteint les 100%, vous pouvez déclencher l’attaque spéciale de l’un de vos persos. Si lors de cette attaque spéciale, la jauge atteint de nouveau 100%, vous pourrez lancer une seconde attaque spéciale … et ainsi de suite. On peut donc enchaîner, dans le meilleur des cas, quatre attaques spéciales.

A tout moment, au cours de votre tour, vous pouvez aussi mettre le combat en pause en appuyant sur “select”. Apparait alors un menu vous permettant de réaliser d’uatres actions: changer l’équipement ou l’arme d’un perso, utiliser un objet, lancer un sort de soin ou de résurrection, fuir le combat …

Récompenses au combat

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 15Les ennemis subissant vos assauts vont de temps en temps “lâcher” quelques objets bien intéressants. Commençons par les coffres à trésor, qui renferment … tadaaaaa … des trésors (!). Dans la plupart des cas, ce sont des objets d’une valeur toute relative, mais qui peuvent être transformés par la suite en Materialize Points ou en objets plus utiles. Ces fameux coffres apparaissent lorsque vous parvenez à frapper un ennemi encore dans les airs. Viennent ensuite les gemmes de couleur, qui rechargent les coups spéciaux et les pouvoirs magiques de vos persos. Donc, au plus vous en ramassez, au plus vos persos pourront réutiliser rapidement leurs coups ou magies.

Enfin, des cristaux bleus peuvent également apparaître de temps à autre, et vous donnent des points d’expérience supplémentaires à la fin du combat.

Après chaque combat, votre équipe gagne bien entendu des points d’expérience, auxquels viennent s’ajouter les points éventuellement obtenus grâce aux cristaux bleus. Mais votre équipe dispose aussi d’une autre source de points via l’ “experience orb”. Pour faire simple, disons qu’il s’agit d’un cristal qui recueille les points d’expérience obtenus en réalisant certains “événements” dans les donjons. La différence principale, par rapport aux points d’expérience des combats, est que vous pourrez les distribuer librement entre vos persos, histoire de faire évoluer plus rapidement tel ou tel combattant, et pas uniquement ceux qui prennent part aux combats.

Objets et Materialize Points

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 16Dans Valkyrie Profile, vous ne trouverez pas de boutiques d’armes ou d’objets dans les villes traversées. Tout se passe en fait via un menu (“Divine Item”), uniquement accessible sur la carte générale, ou aux cristaux de sauvegarde dans les donjons. Les différents objets disponibles s’y échangent contre des “Materialize Points” (que l’on peut considérer comme la monnaie dans Valkyrie Profile). Ces MP si précieux s’obtiennent à la fin de chaque chapitre, leur nombre dépendant de votre Seal Value au moment de passer au chapitre suivant. Vous avez aussi la possibilité de transformer les objets de votre inventaire en Materialize Points. Mais l’inverse est également vrai: certains objets pourront être transformés en MP (via la commande “Convert MP”). Enfin, plus loin dans le jeu, vous pourrez aussi "consommer" des MP pour transformer des objets de prime abord anodins en armes ou objets nettement plus intéressants (via le menu "Transmutate").

Ce système peut paraître assez déroutant au début, surtout si comme moi, vous ne lisez jamais les manuels d’utilisation accompagnant les jeux. Mais une fois que l’on en a compris le principe, on s’y habitue très vite.

Un RPG techniquement parfait ?

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 17Le choix de la représentation 2D, avec des décors très travaillés, et un chara design inscrit dans la tendance “manga réaliste” donnent une touche indéniable au soft. Personnellement, je trouve que l’ensemble est très réussi, et fait honneur aux capacités techniques de la PSOne en son temps, et par extension, de la PSP aujourd’hui. Maintenant, les quelques joueurs qui ne jurent que par la 3D risquent d’être réticents face à une réalisation “à l’ancienne”, mais comme souvent, mieux vaut une 2D superbement réalisée plutôt que de la 3D grossièrement texturée (soit, ce que proposait la PSOne à l’époque…).

Quelques éléments de 3D sont malgré tout distillés dans le soft, mais avec goût. On les retrouve notamment dans certains éléments du décor ou pour les points de sauvegarde dans les donjons. La carte des différents lieux est également représentée en 3D.

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 18Maintenant, concernant la version PSP, puisque c’est celle qui nous intéresse, je peux vous dire que c’est un véritable bonheur que de pouvoir jouer à un tel soft sur une portable. Chaque nouvel endroit est un enchantement pour les pupilles. Du côté des temps de chargement, présents sur bon nombre de jeux PSP, ils sont ici tout à fait supportables. Enfin, le tout est enrobé dans des cinématiques de tout premier ordre, adaptées à l’écran 16/9 de la console. Seul petit point qui me chiffonne côté graphismes: certains endroits du soft présentent des écrans un peu flous, que ce soit pour les décors ou les persos, alors que d’autres sont tout à fait nets. Ce “phénomène” semble être l’apanage de la version PSP (j’ai remarqué la même chose sur un autre soft adapté de la PSOne, "Tales of Eternia"). Si certains d’entre vous ont connu la version PSOne de VP, qu’ils n’hésitent à me confirmer s’il s’agit d’une caractéristique de la version PSP, ou si l’original présentait le même problème.

Valkyrie Profile Lenneth PSP screenshot 19Au niveau de la jouabilité, Lenneth répond parfaitement aux injonctions du joueur, que l’on soit sur la carte générale ou dans les villes et donjons. Il arrive cependant, à de très rares occasions (deux ou trois fois dans le jeu), que l’on ait du mal à atteindre certains endroits en utilisant les cristaux que Lenneth peut lancer. Il s’agit généralement d’une question de timing, pas toujours évident à “sortir” avec le pad. Mais avec un peu de persévérance, on y arrive … donc, rien de bien grave.

Côté durée de vie, le soft de tri-Ace s’inscrit dans la bonne moyenne. Comptez facilement entre 40 et 50 heures pour terminer le jeu une première fois (en obtenant ou non la fin A). Si vous voulez vous mesurer ensuite à la Seraphic Gate, refaire le jeu en mode difficile est alors indispensable, ce qui a pour effet de doubler la durée de vie.

On termine par la partie “musique”, qui est une véritable réussite, et ce, sur toute la ligne. Les partitions contribuent au côté sombre du scénario, tout en sachant se faire plus “pêchues” lors des combats. Les doublages, en anglais, ont fait l’objet d’un soin particulier et apportent un vrai “plus” à l’atmosphère si particulière du jeu.

Conclusion

Valkyrie Profile -Lenneth- est un grand RPG qui devrait se retrouver dans la ludothèque de tous les fans du genre. Cette réédition sur PSP est un vrai bonheur et permet au soft de Square Enix d’être enfin accessible au plus grand nombre. Sa réalisation technique fait honneur aux capacités de la petite portable, et les améliorations apportées par les développeurs (notamment les cinématiques refaites) sont un plus indéniable. Maintenant, il est certain que son approche très “hardcore” ne satisfera certainement pas tous les joueurs. Obtenir la meilleure fin “se mérite” et il vous faudra passer de longues nuits blanches aux côtés de Lenneth pour le terminer à 100%. En un mot: VP est un monument du RPG, intemporel, et qui plus est, désormais dispo en version portable. Que du bonheur!

Note Finale
Technique – 9 /10

Déjà un des plus beaux jeux de la PSone lors de sa sortie, VP n’a pas pris une ride malgré les années. 2D fine et détaillée à souhait, particulièrement bien rendue par l’écran de la PSP.

Musique – 9 /10

Des compositions musicales de premier ordre, avec une mention spéciale pour les dialogues (entièrement doublés) lors des moments-clé du scénario.

Gameplay – 8 /10

Une prise en main rapide qui ne soulève aucune critique. Certains passages (peu nombreux) nécessitent malgré tout un timing précis.

Durée de vie – 8 /10

Comptez une bonne quarantaine d’heures pour faire le tour du jeu une première fois en mode Normal. La durée de vie est doublée si vous vous attaquez au challenge de la Seraphic Gate (mode Difficile).

Scénario – 8 /10

Le récit de VP ne vous laissera aucun répit et vous tiendra en haleine du début à la fin du jeu. A la fois grave et prenant, il contribue fortement à l’ambiance si particulière du soft.

En résumé
Une réédition portable à la hauteur du mythe : Valkyrie Profile Lenneth est sublime et indispensable pour tout fan de RPG.
9
Culte !

Infos Pratiques
Développé par Tri-Ace
Edité par Square-Enix
Sorti le 02.03.2006 (Japon)
Sorti le 18.07.2006 (USA)
Sorti le 27.04.2007 (Europe)
RPG culte
1 seul joueur
Sauvegarde sur Mem. Stick
Existe aussi sur PSone
Site Web officiel
Plus Loin
Archaic.fr, un de nos partenaires, s’est penché sur l’intégralité de la série Valkyrie Profile. Outre une autre critique de Valkyrie Profile Lenneth, vous pourrez aussi y découvrir le test de l’épisode original sorti sur PSone, ainsi que celui de Valkyrie Profile 2 : Silmeria, le dernier épisode en date, sur PS2.
Vous aimerez peut-être
Twinkle Star Sprites Flicky ESPN Extreme Games Sonic The Hedgehog 2 Rocket Knight Adventures Rolling Thunder 3
Vous avez aimé ce test ? Partagez-le !
© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page