une cartouche 2 en 1 qui déçoit

[GBA] Astérix & Obélix : Paf ! Par Toutatis

Sortie du film “Astérix Mission Cléopâtre” oblige, au moins un jeu d’Astérix sort sur chaque console du marché. Bit Managers et Infogrames renouent leurs liens comme à l’âge d’or de la Super Nintendo (Lucky Luke, les Schtroumpfs…) pour nous sortir sur GBA, un jeu à licence inspiré des aventures du plus connu des Gaulois…

Par Toutatis ! 2 jeux en 1 ?

Astérix & Obélix Paf Par Toutatis Game Boy Advance screenshot 01Oui vous avez bien lu! La cartouche contient deux jeux, et le second jeu n‘est pas présent pour faire joli comme dans un Mario Advance. Le premier jeu, Astérix et Cléopâtre, est un beat’em all inédit des plus classique alors que le second est un portage du jeu de plate-forme précédemment sorti sur Super Nintendo. Vous l’avez donc compris, les deux jeux disponibles sont très différents, donc, je vais diviser les différentes parties de mon test en deux…

Histoire respectée ?

Astérix & Obélix Paf Par Toutatis Game Boy Advance screenshot 02Astérix et Cléopâtre: Pour ce jeu, ce n’est pas difficile: l’histoire reprend les grands traits de l’album homonyme que certains ont du voir en dessin animé. On peut déplorer toutefois quelques écarts à l’œuvre originale, surtout dans la partie à l’intérieur de la pyramide. En effet, des égyptiens à tête de chat qui lancent des boules de feux à la Sangoku, ça fait toujours drôle quand on tombe dessus… L’histoire est racontée entre chaque niveau à l’aide de slideshows bien illustrés et commentés qui s’enchaînent avec quelques effets de rotation bien spécifiques à la GBA…

Astérix et Obélix: Ici, l’histoire reprend plutôt l’ensemble de la carrière de nos deux héros. Ils traverseront dans le désordre et entre autres: la Gaule, l’Helvétie, Londres, l’Hispanie, Athènes… Par contre, aucune transition entre les niveaux n’est disponible.

Les modes de jeu

Astérix & Obélix Paf Par Toutatis Game Boy Advance screenshot 03Astérix et Cléopâtre: Que du très classique, et en moins bien. Les deux Gaulois sélectionnables tabasseront les pauvres ennemis dans un bien pauvre beat‘em all. La palette de coups est ridicule puisque les héros pourront seulement se servir d’un coup de poing et d’une attaque sautée, et parfois (mais c’est rare) d’armes pas trop efficaces. Donc, pour les puristes, pas de combos, pas de projections, pas d’apprentissage de nouveaux coups à la Double Dragon. Autre gros défaut: les niveaux se parcourent souvent en plusieurs “aller-retour”, ce qui a dû éviter aux développeurs de construire des décors trop longs… Déjà qu’un beat’em all est répétitif par définition, ça n‘arrange en rien les choses.

Astérix & Obélix Paf Par Toutatis Game Boy Advance screenshot 04Autre petite déception: il n’y a pas la moindre trace de boss ou quand il s’agit de personnages spéciaux (chef pirate, Numerobis…), il sont vraiment faciles à battre. Quelques passages se feront en vue de ¾ et d’autres en glissant sur des objets… Mais dans ces 2 cas, il devient vite difficile de toucher quelqu’un. Petit bonus: chaque niveau terminé, on obtient un code pour un mini-jeu assez basique qui pourra être accessible en dehors de l’aventure. Bizarrerie ou bâclage du jeu, une fois le Gaulois choisi, on le garde jusqu’à la fin du jeu, c’est un comble pour 2 héros si différents.

Astérix & Obélix Paf Par Toutatis Game Boy Advance screenshot 05Astérix et Obélix: Le portage de la Super Nintendo à la GBA s’est plutôt bien passé. Le jeu y gagne en finesse et en jouabilité. Vous sélectionnerez votre Gaulois (Astérix est plus rapide mais moins fort qu’Obélix) qui s’élancera dans un très bon jeu de plate-forme. Le Gaulois doit combattre aux poings les ennemis; il peut aussi courir pour effectuer des sauts plus longs. Étoiles et pièces à collecter, gourdes de potions magiques qui rendent invincibles, check-points… rien que du classique mais c’est toujours aussi efficace. Parfois, pour détendre le joueur, les niveaux sont entrecoupés de petits passages amusants comme un niveau sur une barque, le match de rugby, les jeux olympiques et la tauromachie… On peut changer de héros entre chaque niveau, ce qui pourrait sembler évident mais qui ne l’est pas vu l’autre jeu…

Esprit Uderzo ?

Niveau graphisme, on n’est pas déçu du voyage. Astérix et Cléopâtre respectent bien le look de la bande dessinée avec ligne claire. Les sprites sont bien travaillés et colorés. Certains ennemis sont d’ailleurs très réussis (momies) alors que d’autres sont bâclés (lion de Cléopâtre). Cependant, les décors sont peut-être un peu plus travaillés sur Astérix et Obélix. L’animation est plus qu’honorable et les scrollings se font souvent sur plusieurs plans.

Ils sont durs à manier ces Gaulois ?

Pour les deux jeux, aucun problème de maniabilité. Pour Astérix et Cléopâtre, il faudra toutefois bien se mettre en face de l’ennemi pour pouvoir le toucher. On se retrouve parfois collé à l’ennemi sans pouvoir le frapper car on est décalé verticalement de quelques pixels. Dans ce même jeu, les passages de ¾ et sur des objets sont durs à manier.

Les Gaulois résisteront-ils encore longtemps ?

Astérix & Obélix Paf Par Toutatis Game Boy Advance screenshot 06Question difficulté, ces deux jeux sont très différents. Bien qu’il possède trois niveaux de difficulté, Astérix et Obélix est très facile; les niveaux sont très courts et ce ne sont pas les vies qui manqueront. De plus, tous les deux niveaux, vous obtiendrez un mot de passe pour reprendre l’aventure ultérieurement… En quelques heures, vous aurez fait le tour du jeu, en ayant toutefois passé un bon moment. Par contre, pour Astérix et Cléopâtre, c’est plus délicat. Les niveaux sont très longs et abondent en ennemis. De plus, il n’y a aucun continu, ni sauvegarde, ni même mot de passe. Si vous voulez en venir à bout, ne commencez pas une partie dans le métro! Prévoyez une ou deux heures devant vous… En s’y mettant sérieusement, il est quand même faisable. Mais si vous perdez dans les derniers niveaux, cela m’étonnerait que vous ayez le courage de tout vous retaper depuis le début…

Verdict ?

En résumé, dans la cartouche, vous avez un bon p’tit jeu de plate-forme bien ficelé et un beat‘em all bâclé… Bien que les mini-jeux (dont le jeu de danse secret) rallongent artificiellement la durée de vie, celle-ci est au plus bas. Le beat’em all à 2 joueurs peut s’avérer sympathique mais il faut 2 cartouches… À investir dans un jeu, autant opter pour un bon plate-forme (Mario, Wario, Rayman, Klonoa…) ou un bon beat’em all (c’est pas ce qui manque)…

Note Finale
Technique – 7 /10

Bon graphisme pour les deux jeux. L’esprit de la BD est respecté, sauf pour quelques ennemis inédits (et ridicules) dans Astérix et Cléopâtre.

Musique – 5 /10

Rien de bien extraordinaire, les musiques n’ont aucun rapport avec celles des dessins animés, mais sont entraînantes. Les bruitages sont bons, les coups et les cris rendent le jeu vivant.

Gameplay – 6 /10

Correct, mais c’est la moindre des choses vu le peu de coups disponibles sur Astérix et Cléopâtre.

Durée de vie – 3 /10

Très courte durée de vie… Les 7 points doivent beaucoup aux mini-jeux et au mode 2 joueurs!

En résumé
Astérix & Obélix gagne en finesse et en jouabilité. Dommage que l’autre jeu soit baclé…
5
Moyen

Infos Pratiques
Développé par Bit Managers
Édité par Atari
Sorti le 25.01.2002 (Europe)
Pas sorti au Japon
Pas sorti aux USA
action / plate-forme
1 à 2 joueurs
Cartouche de ? Mb
Pas de sauvegarde
Existe aussi sur Super NES
Voir aussi
Vous aimerez peut-être …
[GBA] Tales of Phantasia [GBA] Disney’s Magical Quest starring Mickey & Minnie [GBA] Earthworm Jim [GBA] Final Fight One [GBA] Final Fantasy VI Advance [GBA] The Legend of Zelda : A Link to the Past [GBA] Disney’s Magical Quest 3 starring Mickey & Donald [GBA] Mario Kart Super Circuit
Crédits
Version originale du test sur Nintendo Difference.
Repris sur la MdP avec l'autorisation de Draco.
Illustrations en provenance du site Nintendo Difference.
Vous avez aimé ce test ? Partagez-le !
© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page