Kirby Au Fil de l’Aventure : le test sur Wii

Test Kirby au Fil de l'Aventure

À bien y réfléchir, cela faisait déjà dix ans que Kirby n’avait plus fait parler de lui sur une console de salon. Loin d’être absent, il avait eu surtout droit à des épisodes sur consoles portables et des rééditions (toujours sur portables ou sur Console Virtuelle)… mais point de nouvel opus de ses aventures, format “grand écran”. On appréciera donc d’autant plus l’arrivée de Kirby Au Fil de l’Aventure sur Wii, avec une petite boule rose qui reste fidèle à son genre de prédilection (de la plate-forme 2D, ici plus que jamais destinée aux enfants), mais qui délaisse, pour l’occasion, son Dream Land chéri et son appétit légendaire.

Kirby se retrouve plongé, bien malgré lui, dans un univers qui, tel un patchwork, est fait de fils de laine et autres bouts de tissus. Appelé Pays de la courtepointe, ce nouveau terrain de jeu est littéralement décousu par le sorcier Maillalenvers, qui fera ici office de grand méchant. Notre petit héros aura donc pour mission de rapiécer les différents morceaux de ce royaume à l’aide de fil magique, dans des niveaux de plate-forme dont la facilité n’a d’égal que l’énorme beauté. L’abandon du Dream Land au profit du Pays de la courtepointe est loin d’être anodin: il a aussi une influence directe sur le gameplay, à commencer par le fait que, comme je vous le disais, Kirby ne pourra pas, comme à son habitude, aspirer à l’envi tout ce qui lui tombe sous la main.

C’est désormais un simple fil de laine terminé par une étoile qui lui servira tantôt d’arme, tantôt de lasso pour choper différents éléments du décor (boutons, fermetures éclair…). Cette dernière aptitude met en lumière un des gros points forts du titre: les interactions avec le décor, et plus particulièrement l’arrière-plan, sont nombreuses et franchement bien trouvées. Suivant vos actions, une partie du décor va se froisser, se détacher, se positionner différemment… Kirby pourra même, via des portes, passer “sous” la toile formée par le décor et évoluer ainsi en arrière-plan. Effet visuel garanti.

Le fait que Kirby devienne un héros “ordinaire”, armé d’un simple fil de laine, ne veut pas dire qu’il ne pourra pas se transformer: simplement, ces transformations (en parachute, en voiture, en poids, en sous-marin…) se feront à volonté, selon les desiderata du joueur et grâce à une interface bien connue (manette Wii tenue à l’horizontale, la croix directionnelle et les deux boutons suffisant à réaliser toutes les actions possibles). Des transformations plus “spéciales” sont aussi présentes et interviennent automatiquement, dans certaines portions de niveaux (soucoupe volante, petit camion de pompier, mécha géant, buggy…). De quoi casser la routine d’un jeu qui, malgré une réalisation technique de haut vol, ne peut s’empêcher de cumuler quelques points faibles.

Dans le cas présent, je préfère parler de “points faibles”, plutôt que de “points négatifs” ou de “défauts”, eu égard au public visé par le soft. Chacun appréciera donc en fonction de son âge et de ses attentes les différents points suivants: une durée de vie bien courte (comptez cinq ou six heures pour terminer le jeu), l’absence de vies dans le jeu (quand Kirby est touché, il perd tout au plus les perles ramassées jusque-là), le scénario “simpliste” au possible (mais bien mis en scène, avec notamment une histoire entièrement doublée en français, ce qui est idéal pour les jeunes enfants qui ne maîtrisent pas encore la lecture). Un mode 2 joueurs est inclus (le second joueur incarne alors le prince PonPon, un perso du Pays de la courtepointe qui ressemble à s’y méprendre à Kirby): il joue sur un aspect “coop” bien huilé, mais dans le même temps, il rend le jeu encore plus facile.

Good Feel (le développeur du soft) a bien essayé de donner un peu plus de consistance au titre en misant sur l’aspect “collectionnite”, un artifice désormais bien connu des joueurs. Dans chaque stage, il y aura en effet trois objets à dénicher. Il faudra aussi, dans le même temps, récolter un maximum de perles pour obtenir, en fin de niveau, la meilleure médaille possible et débloquer des stages bonus. À noter que les fameux objets serviront aussi à décorer l’appartement de Kirby (un aspect du jeu que ma fille adore, comme quoi, les développeurs ont visé juste…). Quant aux perles, elles permettront aussi d’acheter directement de nouveaux éléments de décoration ou de faire apparaître de nouveaux appartements à meubler.

Ce Kirby est un enchantement pour les sens. Visuellement, le soft fait forte impression et on peut d’ores et déjà clamer haut et fort qu’il rejoindra le club très “select” des jeux à orientation artistiques, à l’instar de Yoshi’s Island sur Super NES, Yoshi’s Story sur Nintendo 64 ou, plus proche de nous, Okami sur PS2. Tous les éléments du jeu (décor, ennemis, petits héros) sont faits de laine et de tissu. Chaque trouvaille, petite ou grande, impressionne. Chaque effet est soigné au possible. Musicalement, et même si elles font parfois preuve de mollesse, les compositions sont jouées au piano et distillent une ambiance calme, sereine. Personnellement, je les trouve très agréables: elles accrochent l’oreille directement et restent en tête bien longtemps après que la console soit éteinte.

Kirby Au Fil de l’Aventure est un bon jeu de plate-forme: techniquement splendide, il est à la fois agréable, ingénieux et doté d’un mode 2 joueurs efficace. Il n’est par contre pas exempt de petits points faibles, surtout si vous avez plus de 10 ans! Clairement, les adultes seuls auront du mal à s’y adonner. Par contre, pour un enfant seul, deux enfants, ou pour un duo adulte / enfant (je parle en connaissance de cause), ce titre est un pur régal.

Les liens qui vont bien :

articles similaires : vous aimerez peut-être…

La Wii : “bête noire” des gamers ?
Sur le Net ou ailleurs, il est de bon ton de casser Nintendo, surtout depuis que...
Donkey Kong Country Returns : le test sur Wii
Signe des temps ou conséquence directe du succès de New Super...

Commentaires

Aucun commentaire pour “Kirby Au Fil de l’Aventure : le test sur Wii”

Ajouter un commentaire

* : obligatoire (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Rechercher

Derniers commentaires

partenaires

Amis du net

Bons plans shopping

© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page