Un nom ringard, mais une machine pleine de promesses !

Même 20 ans après l’apparition de la Super NES, les fans cherchent encore et toujours la solution idéale pour jouer à leurs jeux favoris quand ils sont en vacances ou tout simplement en déplacement

J’en connais quelques-uns qui prennent leur console et leurs cartouches sous le bras, mais c’est encombrant, très peu pratique et risqué (surtout si vous tenez à vos “précieux”). D’autres se jettent à corps perdu dans l’émulation (notamment sur une certaine console lisant des UMD…), mais outre l’aspect légal que l’on n’abordera pas ici, ils sont alors confronté à des soucis techniques qui empêchent certains jeux de tourner comme sur la 16 bits de Nintendo (ralentissements importants, clignotements, freezes et j’en passe). Difficile, dans ces conditions, de retrouver les sensations de jeu originales. Et ça, pour un fan puriste, c’est la fin de tout…

Face à ce constat, la société Hyperkin a flairé la bonne affaire et compte produire très prochainement une … Super NES portable ! Présentée au dernier E3 sous la forme d’un prototype, la SupaBoy (c’est son nom) prend l’apparence d’une grosse manette Super NES avec, en son milieu, un écran LCD de 3,5 pouces de diagonale. La disposition des différents boutons est celle que nous connaissons tous par cœur (la croix directionnelle à gauche, les 4 boutons à droite, L et R sur la tranche supérieure). Plus surprenant : deux ports sur la face avant permettent d’insérer deux manettes de jeu officielles (mais aussi, apparemment, des accessoires tels que le Nintendo Scope, la souris Nintendo ou le Multitap) et une sortie AV est prévue pour brancher la console sur un téléviseur et de facto… la transformer en console de salon ! Malgré sa taille imposante, la machine revendique son côté “nomade” et est alimentée par une batterie offrant une autonomie de plus ou moins 5 heures.

Dernier détail : la SupaBoy aura pour vocation de fonctionner uniquement avec les cartouches japonaises (Super Famicom) et US (Super NES) originales. Et là, sans crier gare, je viens de vous révéler LE gros défaut de cette future machine. À moins qu’Hyperkin n’en décide autrement dans les mois à venir, la SupaBoy ne serait proposée qu’en version NTSC… Une décision difficilement compréhensible qui, si elle s’avère définitive, risque d’énerver de nombreux fans européens, et moi le premier ! D’autant plus qu’à en croire DamonX, même si la version prochainement commercialisée fait dans la conception bas de gamme (plastiques cheap, finition moyenne), la qualité de jeu est au rendez-vous grâce à un écran très lumineux et une compatibilité -apparemment- totale avec tous les titres, y compris avec ceux qui d’habitude ne tournent pas sur les clones de Super NES (StarFox, Super Mario RPG…). Des bons et des mauvais côtés donc, pour une console qui sera en vente dans un futur plus ou moins proche (normalement fin 2011), au prix démocratique de 79,99$…

En tant que fan de Super NES, j’avoue que je préfère attendre de voir ce qu’elle a réellement dans le ventre. Et vous, seriez-vous tenté par une telle machine ?

Les liens qui vont bien :

articles similaires : vous aimerez peut-être…

Appelez-la Neo Geo X !
Depuis l'annonce de l'existence d'une nouvelle Neo Geo portable, les rumeurs...
Une nouvelle Neo Geo portable ?
Commercialisée dans les années 90, la Neo Geo était...
Tyrannosaurus Tex lâché dans la nature
Épilogue heureux pour Tyrannosaurus Tex, l'étonnant FPS (jamais...
Frog Dude Mega Drive : et un prototype, un !
Une grenouille pour concurrencer Super Mario et la Super NES ? Si l'idée...

Commentaires

Aucun commentaire pour “Un nom ringard, mais une machine pleine de promesses !”

Ajouter un commentaire

* : obligatoire (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Rechercher

Derniers commentaires

partenaires

Amis du net

Bons plans shopping

© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page