on prend les mêmes...

[GBA] Disney’s Magical Quest 3 starring Mickey & Donald

Disney's Magical Quest 3 starring Mickey & Donald Game Boy Advance screenshot 01La série des Magical Quest, vue par le prisme de la Game Boy Advance, a suivi un parcours assez curieux, pour ne pas dire étrange. Le premier épisode pouvait compter sur la renommée de l’épisode Super NES du même nom et sur l’ajout d’un second perso jouable en la personne de Minnie. L’épisode suivant, contre toute attente, n’apporta rien de neuf, vu que Mickey et Minnie étaient déjà jouables dans la version originale sur 16 bits. Quant au troisième opus, objet de cet aperçu, il est le portage d’un troisième épisode, sorti uniquement au Japon, à l’époque de la Super Famicom. En déboulant en Europe via la Game Boy Advance, il avait donc pour lui l’attrait de la nouveauté, mais aussi, nous allons le voir, une absence assez flagrante de nouveautés.

Disney's Magical Quest 3 starring Mickey & Donald Game Boy Advance screenshot 02Dans cette version portable, on peut donc toujours partir à l’aventure avec Mickey ou Donald, mais sans toutefois bénéficier d’un parcours différent en fonction du héros choisi. Seules les attitudes et autres animations (assez tordantes pour Donald) changent d’un perso à l’autre. Leur quête est, elle aussi, toujours la même : retrouver les trois neveux du canard colérique qui, après s’être réfugiés dans le grenier suite à une réprimande de leur oncle, ont été happés par un vieux bouquin magique. Le soft est toujours aussi court (six niveaux, que les joueurs doués plieront en très peu de temps) et fait toujours appel au principe des costumes. Ceux-ci, obtenus à la fin de certains niveaux, pourront alors être utilisés à volonté. Ils sont au nombre de trois.

Disney's Magical Quest 3 starring Mickey & Donald Game Boy Advance screenshot 03Le déguisement de chevalier apporte une bonne protection et une frappe puissante. Pour Donald, il s’agit d’un tonneau en bois, ce qui permet au canard de flotter si il tombe à l’eau (contrairement à Mickey, qui hérite d’une armure en fer bien lourde). Le second accoutrement est celui du bucheron : il permet aux deux héros de grimper aux arbres à l’aide d’une corde et de faire de la tyrolienne. Enfin, le troisième et dernier costume, celui du magicien, est le plus original, parce que couplé à un pouvoir permettant de transformer les ennemis en petits animaux inoffensifs. Si les six niveaux traversés sont exactement les mêmes que sur Super Famicom, cette cartouche Game Boy Advance contient aussi trois petites épreuves supplémentaires.

Disney's Magical Quest 3 starring Mickey & Donald Game Boy Advance screenshot 04Malheureusement sans grand intérêt, elles sont en rapport avec les trois costumes du jeu (casser un certain nombre de blocs en un temps donné, monter le plus vite possible le long d’un arbre, transformer un adversaire en grenouille…). Comme son aîné, le soft est jouable à deux en coop’, mais moyennant la réunion de deux consoles, deux cartouches et un câble Link. Sur ce point, la version Super Famicom était nettement plus accessible pour les fans de jeu en multi. Techniquement, la Game Boy Advance a tout ce qu’il faut pour faire tourner correctement un jeu Super NES. Ce troisième Magical Quest en apporte une nouvelle fois la preuve : les différents décors sont tout aussi variés, travaillés et beaux que sur la 16 bits.

Disney's Magical Quest 3 starring Mickey & Donald Game Boy Advance screenshot 05La palette des couleurs est riche et finalement, seul le format de l’écran (plus petit que du 4/3 habituel) offre une vue moins large du niveau en cours. Les musiques ont, elles aussi, bien vieilli : elles sont jolies, mélodieuses, bien dans l’esprit Disney, mais aussi par moment un peu répétitives. Le rendu sonore propre à la petite portable ne fait toujours pas de miracle, mais on s’en contentera. Pour résumer, si la version Super Famicom se positionnait dans la moyenne haute des jeux de plate-forme tournant sur la console, ce portage Game Boy Advance le singe quasiment à la perfection, et seul le hardware (fort proche, mais plus limité que celui de la Super Famicom) altère un peu l’expérience du joueur.

Infos Pratiques
Développé par Klein Computer Ent.
Édité par Capcom
Sorti le 21.11.2003 (Japon)
Sorti le 14.06.2005 (USA)
Sorti le 19.03.2004 (Europe)
action / plate-forme
1 à 2 joueurs
Cartouche de ? Mb
Sauvegarde sur la cartouche
Existe aussi sur Super Famicom
Voir aussi, dans la même série
Vous aimerez peut-être …
[GBA] Mario Kart Super Circuit [GBA] Donkey Kong Country [GBA] Aero The Acro-Bat [GBA] The Lost Vikings [GBA] Sim City 2000 [GBA] Donkey Kong Country 3 [GBA] Mr. Nutz [GBA] Phalanx
Crédits
Illustrations en provenance du site Jeuxvideo.com.
Vous avez aimé ce test ? Partagez-le !
© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page