séance de rattrapage

Ultimate Mortal Kombat 3

Ultimate Mortal Kombat 3, c’est un peu la version “plus plus” de Mortal Kombat 3. Pas vraiment un nouveau jeu puisque l’histoire est la même, mais un upgrade substantiel du titre d’origine. Alors moi aussi, je vais “adapter” mon test.

Ultimate Mortal Kombat 3 Super Nintendo screenshot 01Il faut dire que j’ai été déçu par MK3, que j’ai trouvé assez mauvais eu égard à un épisode 2 assez sympa. Au niveau de l’histoire, c’est encore Shao Kahn qui fait des siennes, en ressuscitant entre autre son ancienne reine Sindel, après avoir foutu la tôlée à Liu Kang. S’en suit un nouveau tournoi, bla bla bla… On aura tout de même une petite intro, histoire de nous mettre dans le bain. Au niveau des persos, ils sont cette fois au nombre de vingt-trois, soit neuf de plus que dans MK3 ! Neuf persos de plus dont le retour d’absents remarqués (Reptile, Scorpion) ou de persos plus classiques voir cachés (Smoke, Kitana et Jade). Ensuite, on retrouve quatre persos cachés (Mileena, Classic Sub-Zero, Ermac et Human Smoke), avec un petit plus pour la version Super Nintendo qui profite en exclusivité de Noob Saibot et Rain. En clair c’est pas mal du tout, même si pour des raisons “politiques”, il manque encore quelques visages connus comme Johnny Cage et Raiden. Quant à la prise en mains, je suis heureux de vous annoncer qu’une belle mise à jour a été faite.

Ultimate Mortal Kombat 3 Super Nintendo screenshot 02Tout d’abord, le jeu est moins rapide (même en 60hz), ce qui nous laisse un peu plus apprécier les combats (en réalité, ça les rend surtout moins brouillons). Et puis, sans dire que la jouabilité est au top, les coups semblent être moins difficiles à sortir. L’autre bon côté, c’est aussi que la difficulté a enfin été revue à la baisse. Sans dire qu’on finit le solo avec juste une main, on peut désormais profiter de son jeu sans se faire bouffer le gueule dès le premier combat. C’est pas un mal et ça rend forcément le mode 1 joueur plus agréable à pratiquer. Diverses nouveautés font également leur apparition. Entre autres, au milieu des “fatalities”, on retrouve les “brutalities”, une sorte de combo automatique qui assène au perdant une série de coups plutôt violente. La puissance des personnages (dont les coups abusés) a été corrigée, les “animalities” ont disparu, quelques babioles ont été modifiées (la fatality Hellraiser de Scorpion est différente, le trésor de Shao Kahn a dix emplacements au lieu de douze, Sonya n’a pas le même Friendship, etc.) et on profite de 7 nouveaux stages.

Ultimate Mortal Kombat 3 Super Nintendo screenshot 03Techniquement, si Mortal Kombat 3 était une déception quasi-totale, cette version Ultimate remet un peu les choses en ordre. Bien entendu, le jeu ne rivalisera toujours pas avec les mastodontes du genre (Super Street Fighter II et Fatal Fury Special en tête de liste) mais difficile de cracher dans la soupe autant qu’avant. Les animations ne semblent pas avoir changé (après tout, c’est une version améliorée, pas une refonte du jeu) mais les nouveaux décors sont sympas, plus détaillés, à défaut d’être vraiment originaux. Pour le son, il est évident qu’on reste dans le grand classique à la série. Si le tout n’a pas spécialement d’attrait, au moins la qualité est là, notamment pour les bruitages et les voix digit. Adapté par Avalanche Studios (ceux qui sont derrière Just Cause et Just Cause 2), au lieu de l’habituel Sculptured Software, le portage se révèle très propre. Rien de spécial à redire.

Ultimate Mortal Kombat 3 Super Nintendo screenshot 04La conclusion s’impose d’elle-même. Si Mortal Kombat 3 est une déception, au point que je lui préfère (et de loin) les deux premiers opus, cette version Ultimate en corrige ses pires défauts. Évidemment, l’exercice n’est pas nouveau et le Special de Fatal Fury ou le Super/Turbo de Street Fighter II a clairement donné des idées. Mais difficile de bouder son plaisir, en tout premier lieu avec une vitesse revenue à la normale et surtout, une difficulté plus accessible. Après, certes, les mises à jour ne sont pas fondamentales, mais l’ajout de nouveaux décors et l’intégration de neuf personnages supplémentaires (plus d’autres à débloquer) n’est pas un maigre bonus. Ainsi, même s’il n’a d’Ultimate que le nom (ne serait-ce que parce qu’il manque beaucoup de persos mythiques à la série ou même les boss jouables d’entrée), je suis le premier à féliciter ce plus ou moins nouvel opus. Il corrige les pires défauts d’un Mortal Kombat 3 qui s’était perdu dans les limbes, au point que je commençais à avoir de sérieux doutes sur l’avenir de la série. Bref, Midway a revu sa copie et c’est les fans qui vont être contents.

Note Finale
En résumé
Cette édition Ultimate corrige les principaux défauts de Mortal Kombat 3. La licence a eu chaud…
7
Bon

Les + et les -
+ le casting plus complet
+ les combats moins brouillons
+ la difficulté revue à la baisse
- les nouveaux décors peu originaux
- la musique, de qualité mais sans surprise
- …
Infos Pratiques
Développé par Midway Games
Adapté par Avalanche Software
Édité par Acclaim (1)
Pas sorti au Japon
Sorti en 10.1996 (USA)
Sorti le 28.11.1996 (Europe)
combat à un contre un
1 à 2 joueurs
Cartouche de 32Mb
Pas de sauvegarde
Existe aussi en arcade, sur Mega Drive, Saturn, Game Boy Advance, Nintendo DS, etc.
(1) pour les USA, le jeu a été édité par Williams
Voir aussi, dans la même série
Encore + d’images
Vous aimerez peut-être …
Fighter’s History Samurai Spirits Kishin Douji Zenki : Denei Raibu Mortal Kombat 3 Street Fighter II The World Warrior Mortal Kombat II Street Fighter II Turbo Hyper Fighting Fatal Fury Special
Crédits
Version originale du test sur Gravitorbox.
Repris sur la MdP avec l'autorisation de iiYama.
Vous avez aimé ce test ? Partagez-le !
© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page