Nindou, la voie du ninja

Je profite du calme actuel côté actu retrogaming pour vous parler de Nindou, un nouveau jeu flash en “free to play” qui se présente lui-même comme “meilleur jeu ninja flash”.

Fin juillet, sa Community Manager m’avait contacté pour tester la bêta fermée, et bien que le jeu en ligne, qui plus est sur navigateur web, ne soit pas trop ma tasse de thé, je dois dire que l’expérience m’a plutôt séduit.

Nindou est, à l’origine, un jeu développé par le studio taïwanais 1001F. Il a ensuite été adapté pour l’Europe par les studios BisBog. Pour y jouer, vous avez juste besoin de votre navigateur web habituel, du plugin Flash et d’un compte perso pour vous identifier dans le jeu.

Avec Nindou, à vous la dure vie de ninja ! Vous partez à la découverte d’Issun, un pays aux influences ouvertement asiatiques, peuplé d’innombrables petits ninjas ayant succombé à l’esthétique SD (grosse tête, petit corps). Lors de votre première partie, vous serez d’abord amené à personnaliser votre petit avatar, pour ensuite vous familiariser avec quelques spécificités du jeu, comme les déplacements, la récupération de PN (énergie nécessaire pour se déplacer), la manière de porter des coups sur les ennemis et objets du jeu, ou encore les Ninjutsus et les fameuses techniques “Ougi” (super attaques qui varient en fonction de l’arme utilisée).

Le soft s’articule autour de deux grandes activités : l’entraînement sur l’île de Nekomata et les combats (en PvP ou en PvE). L’entraînement occupe une place importante : votre petit ninja commencera avec le rang de “Shoshinsha” et il faudra à la fois gagner quantité de combats et venir à bout d’une centaine de défis pour devenir un maître Nindou respectable et respecté. Ces fameux défis ont des objectifs variés comme par exemple vaincre des ennemis (camouflés ou non), faire preuve de la plus grande rapidité…

Une fois que vous vous sentirez fin prêt et suffisamment à l’aise, vous pourrez envisager les combats. Alors que le jeu en PvE ne propose qu’un seul mode et est surtout axé sur l’évolution de votre perso, les affrontements en PvP offrent un challenge plus varié, avec différents objectifs à atteindre (Sauvez la princesse, Chasseurs de fantômes, Mise à mort, Mille morts, Survie). De quoi s’amuser pendant de longues heures avec les joueurs connectés en même temps que vous…

Pour un simple soft en flash, Nindou fait preuve d’une richesse hors du commun, avec un système de jeu simple, bien huilé et une quantité assez impressionnante d’armes et d’items en tous genres. Sa réalisation, très originale, est aussi un de ses gros points forts, avec des graphismes qui séduiront à coup sûr les nombreux fans de manga et d’anime. Vous l’aurez compris, j’ai bien aimé cette petite incursion dans le monde d’Issun, et si vous avez un peu de temps devant vous, je vous invite à faire de même en vous rendant sur le site de BisBog

Nindou en images :

articles similaires : vous aimerez peut-être…

Godus, le dernier Molyneux, descend tout doucement sur Terre
Depuis sa levée de fonds mouvementée mais réussie à...
Lecteur CD-Rom Super Nintendo : un document confidentiel refait surface
Comme expliqué dans notre dossier, la sortie d'un lecteur de CD-Rom avait...
Nightmare Busters : deuxième fournée !
Christophe Gayraud (alias "Crisse"), un des concepteurs du jeu qui nous a...
La GamePad d’Archos aime le retrogaming
Annoncée par Archos à la fin du mois d'août, la GamePad est...

Commentaires

Aucun commentaire pour “Nindou, la voie du ninja”

Ajouter un commentaire

* : obligatoire (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Rechercher

Derniers commentaires

partenaires

Amis du net

Bons plans shopping

© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page