BS-X Project, ou comment redonner vie au Satellaview

BS-X Project Satellaview

Pour ceux qui ne connaîtraient pas la “bête”, le Satellaview était un périphérique qui, couplé à une cartouche spécifique et branché en-dessous de la Super Famicom (vous savez, sur la mystérieuse sortie marquée “EXT” qui ne servait à rien sur nos Super NES européennes…), permettait aux joueurs japonais de télécharger sur leurs consoles, via la chaîne de télévision par satellite St.GIGA, toute une série d’applications : des jeux (surtout), mais aussi des magazines, des logiciels…

Et tout ça, bien avant que le Net ne soit largement répandu ! Autant dire que, pour une fois, Nintendo était techniquement très en avance sur ses concurrents…

Lancé en 1995, le Satellaview a connu un très bon démarrage commercial, mais rapidement, les ventes ont commencé à décliner. Il y avait plusieurs raisons à cela, mais en gros, on peut dire que la concurrence des consoles 32 bits fraîchement débarquées et le prix à débourser pour s’équiper (il fallait réunir une Super Famicom, un Satellaview, des cartouches BS-X vierges pour conserver les fichiers téléchargés, un abonnement à la chaîne St.GIGA…) auront eu la peau du concept. Finalement, le 30 juin 2000, le service de téléchargement sera définitivement fermé, laissant orphelins des centaines de joueurs nippons qui, du jour au lendemain, se retrouvaient avec un équipement sans avenir.

Super Famicom Satellaview

Si l’aventure Satellaview est donc plus ou moins synonyme d’échec commercial pour Nintendo, il y a semble-t-il, encore aujourd’hui, des fans qui regrettent cette “autre façon de jouer”, au point de vouloir redonner vie au service.

Disposer du “hardware” nécessaire n’est pas forcément compliqué : on peut encore le dénicher sur eBay (c’est rare, mais ça arrive parfois… comptez quand même entre 300 et 500€ pour un pack Satellaview complet, en fonction de son état). Par contre, il n’est pas d’une grande utilité sans les fameuses “émissions” diffusées à l’époque par St.GIGA. C’est pourquoi le BS-X Project s’est donné pour objectif de contourner ce problème via l’émulation.

Après plusieurs mois de travail, une première étape a déjà été franchie : l’application contenue dans la cartouche Satellaview a été hackée et traduite en anglais. Baptisée BS-X : Sore wa Namae o Nusumareta Machi no Monogatari (BS-X : l’histoire de la ville dont le nom a été volé…), elle jouait le rôle de portail, tout en prenant la forme d’un RPG ! Le joueur y créait son avatar (garçon ou fille) et se baladait dans une petite ville dont les différents bâtiments étaient autant de points d’accès à du contenu téléchargeable…

Un bon début donc, que vous pouvez éventuellement tester par vous-même, puisque le patch de traduction du Bios et les émulateurs capables de le faire tourner sont disponibles sur le site du BS-X Project.

articles similaires : vous aimerez peut-être…

Mega Everdrive et Turbo Everdrive de Krikzz
Ces derniers temps, le fabricant de linkers Krikzz a une actualité...
Gobliiins Trilogy clique et pointe sur Android
Depuis ce 20 février 2014, les possesseurs de mobiles et tablettes sous...
Tyrannosaurus Tex lâché dans la nature
Épilogue heureux pour Tyrannosaurus Tex, l'étonnant FPS (jamais...
RetroDuo Portable de Retro-Bit
Retro-Bit récidive ! Essentiellement connu pour avoir proposé la...

Commentaires

5 commentaires pour “BS-X Project, ou comment redonner vie au Satellaview”

  1. Je n’avais jamais entendu parler de ce Satellaview, c’était juste énorme. Et dire qu’on ne cesse de dire que Nintendo est toujours à la traîne. J’aurais bien aimé voir ça, je sais pas si vous ferez d’autres articles sur BS-X mais je suis curieux de voir ce que ça donne.

    Publié par Simon (JVM) | 9 janvier 2013, 13 h 14 min
  2. Oui, au Japon, Nintendo a tenté plusieurs choses. Dans le même style, tu as aussi le service Nintendo Power (j’ai fait un article dessus) : le joueur achetait une cartouche “vierge” spécifique, et moyennant paiement, il pouvait charger dessus des jeux, grâce à des bornes installées dans les boutiques participants au service.

    Sinon, pour le projet BS-X, tout dépendra de son actualité… et de son avancement. Si le projet évolue, je compte bien en reparler.

    Publié par Kenshiro | 10 janvier 2013, 14 h 29 min
  3. Faudrait vraiment que je traduise mon site en français moi…
    Donc bref, c’est bien moi, le petit français à la tête du BS-X Project.

    En tout cas le projet n’avance pas super bien en ce moment, mis à part la traduction (dont j’ai collaboré avec 8 traducteurs différents), le truc c’est que je n’ai absolument pas d’argent, acheter une Satellaview me revient bien trop cher, or, il se trouve que j’en ai besoin. Mais normalement je devrais en avoir un bientôt gratuitement (merci Kiddo!), mon homebrew test est déjà prêt ^^

    Publié par LuigiBlood | 10 janvier 2013, 20 h 58 min
  4. Cool ! Merci à toi de réagir à mon article ! Tout va bien : vu le site en anglais, je n’imaginais pas une seconde que c’était un français qui était derrière le projet… ^^; Sinon, rien qu’en regardant les vidéos postées, je trouvais juste énorme de voir tourner le software du Satellaview, qui plus est, en comprenant quelque chose. Par contre, – question de néophyte – j’avoue avoir du mal à comprendre comment vous allez faire pour la suite du projet, et notamment pour faire “revivre” le service : utilisation d’un serveur qui distribuera les applis ? autre solution ? En tout cas, dès qu’il y a du nouveau, je reparlerai volontiers du BS-X Project sur la Mémoire du Pad.

    Publié par Kenshiro | 11 janvier 2013, 22 h 41 min
  5. Normalement je ferai un serveur quand j’aurai bien stabilisé le tout.
    Un petit beta test pourrait s’imposer, surtout que je n’ai jamais fait ça avant, mais je suis un fou, et j’ai bien l’intention de faire plus encore.
    Même si je risque certainement de mettre des hacks de jeu, des anciens jeux Satellaview, voire des homebrews, j’aimerai faire revivre certains moments de la Satellaview.

    Publié par LuigiBlood | 12 janvier 2013, 0 h 15 min

Ajouter un commentaire

* : obligatoire (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Rechercher

Derniers commentaires

partenaires

Amis du net

Bons plans shopping

© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page