Les développeurs japonais, en toute intimité

Les développeurs japonais, en toute intimité

Retrouver des anecdotes et interviews exclusives pour la période qui nous intéresse tous (le fameux “âge d’or” des jeux vidéo) n’est pas une mince affaire, et c’est normal. Déjà, à l’époque, il n’y avait pas encore l’Internet généralisé comme aujourd’hui, et malgré les publications japonaises abondantes (dans des magazines comme Famitsu par exemple, pour ne citer que le plus célèbre), peu d’entre-elles ont fait l’objet d’une traduction anglaise ou française.

Mais ce n’est pas non plus une raison pour baisser les bras et perdre à tout jamais de précieux témoignages. John Szczepaniak en est persuadé. Rédacteur pour Retro Gamer et Hardcore Gaming 101, ce retrogamer britannique a décidé d’écrire un bouquin regroupant des interviews totalement inédites glanées “à la source”, c’est-à-dire auprès des différents développeurs japonais de l’époque. Son titre ? The Untold History of Japanese Game Developers.

Il faut reconnaître que John a de sérieux atouts entre les mains : une grosse expérience (neuf années passées à interviewer des dizaines de personnalités bossant dans le milieu), de nombreux contacts (aussi bien au Japon, qu’en dehors du Japon) et l’aide de deux artistes réputés qui sont déjà dans les starting-blocks pour lui dessiner des illustrations de couverture inédites. Le garçon est méthodique : au cours de ses interviews, il sera à chaque fois secondé par un traducteur professionnel, et tous les “postes” de dépenses qu’implique son projet sont déjà planifiés, pour un coût global estimé à 50 000£ (presque 59 000€).

Pour financer tout cela, John a décidé de se tourner vers la générosité des retrogamers… et la magie de Kickstarter ! La page de son projet donne un bon aperçu de ses nombreux contacts, la manière dont il compte bosser, et les différentes possibilités en terme de dons (copie digitale du bouquin, copie physique, édition collector, DVD contenant les photos, interviews, vidéos de son périple…). Plutôt bien partie, la collecte des promesses de dons se terminera le 30 juin, et au moment d’écrire cet article, son compteur affiche déjà 24 000£…

articles similaires : vous aimerez peut-être…

Super 4 in 1 Multicart : toi + moi + lui… sur Super NES
Même si, comparée à d'autres consoles rétro, la...
Boogerman 20th Anniversary : possible retour du héros crado
Aurait-on déjà touché le fond du puits de la...
Shaq-Fu : A Legend Reborn – Toi aussi, deviens l’ami de Shaquille
Shaq-Fu, un des plus mauvais jeux de combat de la période Super NES /...
Project GODUS : les dieux sont avec Molyneux
Au moment de réunir les fonds nécessaires pour le...

Commentaires

2 commentaires pour “Les développeurs japonais, en toute intimité”

  1. J’ai participé. Malheureusement, je trouve que la campagne stagne. :(

    Publié par Vidok | 10 juin 2013, 0 h 02 min
  2. C’est vrai qu’après un bon démarrage, le rythme des dons s’est ralenti, mais il reste encore 18 jours au projet pour convaincre. Les 26 000£ sont dépassées, restons optimistes ! ^^;

    Publié par Kenshiro | 11 juin 2013, 12 h 25 min

Ajouter un commentaire

* : obligatoire (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page