Ninja Torappu et The Joylancer : le style Game Boy fait encore recette

Ninja Torappu / Joylancer : le style Game Boy fait recette

Quoi de mieux qu’un jeu au rendu volontairement limité, façon première Game Boy, pour susciter la curiosité des trentenaires et des quadras qui, en leur temps, se sont éclatés sur Super Mario Land et Tetris? Eh bien, pas grand-chose en fait…

L’écran monochrome de la petite portable, avec ses quatre nuances de gris, a façonné un “style Game Boy” inimitable, reconnaissable entre mille, et qui, encore aujourd’hui, donne des idées aux développeurs. J’en veux pour preuve deux nouveaux petits jeux qui ne manqueront pas de vous intéresser : Ninja Torappu et The Joylancer: Legendary Motor Knight.

Ninja Torappu (screenshots)

Commençons par Ninja Torappu (en anglais, Ninja Trap), développé par David Jones. De l’aveu même de son auteur, le jeu s’inspire de différents éléments propres aux Mario (pour le côté plate-forme), à Spelunky (pour la génération aléatoire des niveaux) et aux manic shooters (les anglais parlent de “bullet hell games”, soit des softs à la difficulté extrême où l’écran est inondé de projectiles ennemis).

Vous y dirigez un petit ninja qui va devoir descendre, de plate-forme en plate-forme, dans les entrailles d’un donjon sans fin. La survie est à l’honneur : les piques et autres pièges mortels ne manqueront pas de lui causer quelques pépins, tout comme les boules de feu et les variations de rythme volontairement provoquées par le soft.

Gratuit mais tournant uniquement sous Windows, Ninja Torappu peut être téléchargé ou joué directement sur le site Game Jolt.

The Joylancer Legendary Motor Knight (screenshot)

Plus classique et proposant un trip totalement différent, The Joylancer: Legendary Motor Knight est l’oeuvre du studio Alpha Six Productions. Ici, on retrouve un gameplay orienté action / plate-forme, proche d’un Rocket Knight Adventures par exemple. Son héros est un chevalier qui devra sortir vivant de plusieurs niveaux labyrinthes avant de récupérer le titre envié et disputé de chevalier légendaire d’Antoria.

La sortie de The Joylancer est imminente (courant février) et son mode de diffusion fait penser à du Kickstarter. Pour permettre aux joueurs d’avoir une idée plus précise de ce qui les attend, la beta (incomplète) est distribuée gratuitement sur le site du développeur, sous forme de shareware (Windows only !). Par contre, ceux qui sont intéressés par le jeu ont la possibilité de le pré-commander pour “minimum” 5$. Eh oui : histoire de remercier les acheteurs plus généreux, Alpha Six Productions a imaginé différents montants auxquels sont associés plusieurs goodies (contenu supplémentaire, autres jeux du studio…).

Ninja Torappu en images :

The Joylancer: Legendary Motor Knight en images :

articles similaires : vous aimerez peut-être…

Pier Solar en HD ! Tu le crois ça ?
WaterMelon Corp serait-il un peu boulimique de travail ? À voir son...
BOoM, le clone de Bomberman qui dynamite la Master System
Entre les adaptations de 2048, Flappy Bird ou Bruce Lee, le concours de...
Super Mario Bros. sur Atari 2600 : portage de l’extrême !
On reste un peu dans la même thématique que le Classic Kong dont je...
Retro Flash Game : Abobo’s Big Adventure
Après six longues années de développement, Abobo's Big...

Commentaires

Aucun commentaire pour “Ninja Torappu et The Joylancer : le style Game Boy fait encore recette”

Ajouter un commentaire

* : obligatoire (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page