la boucle est bouclée

Terranigma

Terranigma ou Tenchi Souzou ( 天地創造 ), « la création du ciel et de la terre » est sorti en 1995. Cependant, il demeure, même à l’heure actuelle, un excellent jeu. Quelles sont donc ses particularités ?

Ark, vilain garnement

Terranigma Super Nintendo screenshot 01Dans un village nommé Crysta (Kurisutaruhomu en japonais) vit un jeune garçon s’appelant Ark. Celui-ci vivait au jour le jour en faisant d’innombrables bêtises. Malheureusement, un jour, Ark ouvrit une porte interdite par l’ancien du village et tous les habitants du village furent immobilisés. L’ancien, seul rescapé, lui révèle alors qu’il doit aller ressusciter les cinq continents afin de ranimer les villageois, et pour la première fois, Ark aperçut un portail menant hors du village idyllique de Crysta. Cependant, notre jeune héros ne savait pas qu’il allait se retrouver engagé dans une lutte entre 2 entités millénaires qui luttaient l’une contre l’autre à travers un cycle perpétuel de renaissance et de destruction…

Un action-RPG, un vrai

Terranigma Super Nintendo screenshot 02Le système de combat de Terranigma est excellent pour la Super NES, permettant au joueur une très bonne maniabilité: Ark excelle à la lance, et les 6 types d’attaques différentes qu’il peut exécuter et combiner le font sentir. En effet, entre les attaques glissées ou aériennes, il est également possible de se protéger ou de lancer une pluie de coups lancés, et c’est au joueur de savoir s’adapter à la situation en utilisant le coup qu’il faut. La magie, quant à elle, bien que présente, ne sera probablement pas utilisée bien souvent par les joueurs… En effet, pour obtenir de la magie, il faut trouver des magirocks et en faire des anneaux que vous pourrez utiliser à partir de votre boîte magique, une fois celle-ci équipée. Personnellement, je n’ai pas utilisé plus d’un ou deux sorts dans tout le jeu, et on s’en sort très bien rien qu’en utilisant les techniques de lance.

Menus et level up

Terranigma Super Nintendo screenshot 03Dans Terranigma, vous progresserez comme dans tout RPG classique: en affrontant des adversaires. En effet, chaque vilain tué donnera quelques sous à Ark ainsi que de l’expérience, qui va vous permettre de progresser et donc de taper plus fort. L’une des particularités de Terranigma, c’est son menu bien joli et assez facile à utiliser. En effet, très tôt dans le jeu, le héros trouve un item appelé la boîte de pandore. C’est dans cette boîte qu’il stocke ses magirocks, ses armures, ses armes et autres items. Une simple pression de la touche select vous permet d’entrer (oui oui, j’ai bien dit entrer) dans la boîte, et d’équiper ce que vous voulez.

Je suis l’alpha et l’omega…

Terranigma Super Nintendo screenshot 04Comme je le disais précédemment, Ark a pour mission de ressusciter le monde, et également d’y développer la civilisation. Ainsi, à travers vos actions, vous verrez se développer ou pas les diverses villes que vous allez traverser. Allez-vous améliorer l’économie ? Pousser le monde à faire des progrès dans les domaines technologiques ou culturels ? Tout cela ne tient qu’à vous !

Sons et Graphismes

Terranigma Super Nintendo screenshot 05Les graphismes de Terranigma sont plutôt réussis, et l’animation des personnages est extrêmement fluide pour de la Super NES. Rarement on aura vu une telle diversité dans la palette des villes et des donjons, et les thèmes qui accompagnent chaque lieu font extrêmement bien ressortir le caractère de l’endroit. Ainsi, on aura droit à une petite valse pour l’Europe ou quelque chose d’un peu plus animé pour les villes d’Amérique du nord.

Aparté

Terranigma Super Nintendo screenshot 06Terranigma est souvent considéré comme faisant partie d’une trilogie comprenant Soul Blazer et Illusion of Time (Illusion of Gaia), car si l’on retrouve des éléments qui lient ces 2 derniers, le nom de projet originel de Terranigma était Illusion of Gaia 2. Un autre élément marrant est que le jeu a été mis en vente en France, en Espagne, en Australie, en Allemagne et au Japon (et peut-être d’autres pays), mais il n’a jamais été mis en vente aux États-Unis!! Eh oui, en raison de thèmes qui touchaient de trop près la religion (ainsi que la fermeture d’Enix aux USA), le jeu n’a donc jamais vu le jour chez nos amis américains.

En conclusion

Un jeu excellent qui est même au-dessus de certains jeux Playstation. À essayer absolument!!

Note Finale
Technique – 8 /10

Des graphismes excellents avec une très bonne utilisation du mode 7 de la Super Nes, et une fluidité des personnages étonnante.

Musique – 8 /10

Les musiques sont superbes et collent parfaitement à l’ambiance du jeu. Même après 1 an, je m’en souviens encore.

Background – 9 /10

Un scénario super original et très bien développé, on va de rebondissement en rebondissement sans jamais se lasser.

Interface – 7 /10

Une interface extrêmement facile à prendre en main: on fonce et on tape. Le menu d’équipement des items est cependant un chouia lent.

Gameplay – 9 /10

Un jeu exceptionnel tant au niveau scénaristique que par la fluidité des animations et la maniabilité du personnage. Au final, on suit activement les aventures d’Ark à travers le monde, et on regrette juste un chouia que la partie gestion des villes ne soit pas plus développée.

Durée de vie – 8 /10

Une très bonne durée de vie pour un jeu SNES, et on recommencerait le jeu volontiers rien que pour apprécier le gameplay.

En résumé
Un excellent RPG de la Super NES, sans réels points faibles, qui a particulièrement bien vieilli.
8
Très bon

Infos Pratiques
Développé par Quintet
Édité par Enix
Sorti le 20.10.1995 (Japon) (*)
Sorti le 19.12.1996 (Europe)
Pas sorti aux USA
action-RPG
1 seul joueur
Cartouche de 32Mb
Sauvegarde sur la cartouche
Existe sur rien d’autre
(*) appelé «Tenchi Souzou» au Japon
Vous aimerez peut-être …
Super Mario RPG : Legend of the Seven Stars Torneko no Daibouken : Fushigi no Dungeon Fushigi no Dungeon 2 : Furai no Shiren Front Mission Soul Blazer Energy Breaker Holy Umbrella: Dondera no Mubo !! Illusion of Time
Crédits
Version originale du test sur RPGamers-fr.com.
Repris sur la MdP avec l'autorisation de Dreamer.
Vous avez aimé ce test ? Partagez-le !
© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page