tactical-rpg futuriste et impressionnant

Front Mission

Nous sommes en février 1995. Front Mission sort sur la Super Famicom au Japon. Il est l’un des rares jeux de ce style sur la console. C’est un Tactical RPG: c’est à dire jouer par tour tout en alliant stratégie et gestion comme dans un RPG classique.

Du côté du scénario

Front Mission Super Famicom (screenshot 01)Nous sommes en 2090. L’histoire se déroule sur une petite île, l’Ile d’Huffman, située en zone neutre entre deux super puissances: l’OCU (l’Union Coopérative des Océans) et l’USN (les Etats-Unis du nouveau continent). Roid Clive, chef d’un groupe de Wanzers en mission illégale, est envoyé en reconnaissance pour inspecter une usine USN. Roid voit, impuissant, sa fiancée Karen, qui faisait partie de son équipe, se faire piéger et capturer par le Commandant USN Driscoll. Ce dernier fait exploser l’usine et s’enfuit, laissant Roid pour seul responsable… Un an plus tard, Roid, déshonoré, est recruté par le Colonel Olson, le mystérieux leader de l’unité de mercenaires OCU “Carrion Crow”. Accompagné d’une bande de pilotes de Wanzers, Roid accompli mission après mission, découvrant lentement le secret de la disparition de Karen et les véritables intentions de Driscoll.

Concepts du jeu

Front Mission Super Famicom (screenshot 02)Front Mission se déroule en deux phases principales de jeu: les villes (la partie gestion) et les missions (la partie tactique et action). Ces deux phases sont complémentaires puisque les villes servent à préparer les missions en achetant de l’équipement dans les magasins et les missions sont, entre autres, le moyen de vous faire de l’argent pour acheter ces équipements. Lors d’une mission, vous avez des objectifs à remplir: le plus souvent il s’agit d’éliminer les ennemis. Vous formez une équipe de plusieurs pilotes aux commandes de robots appelés Wanzers. Ces engins sont constitués de plusieurs parties qui font votre force et aussi votre faiblesse. Vous avez un corps qui est le centre nerveux de votre machine: s’il est détruit, votre Wanzer est HS et il est retiré du combat.

Front Mission Super Famicom (screenshot 03)Le corps contient tout d’abord le CPU, qui va déterminer si vous êtes plutôt orienté combat rapproché ou longue distance, arme à feu ou poings comme moyen d’attaque, etc. Ensuite vous avez les bras qui vous permettent de tenir vos armes de courte portée à la main ou de longue portée aux épaules. Si votre bras est détruit, vous ne pouvez plus vous servir de ce dont il était équipé, donc, si vos deux bras sont détruits, vous êtes impuissant. Enfin vos jambes qui vous servent à vous déplacer. Si elles sont détruites, votre capacité de mouvement sera considérablement diminuée. Toutes ces parties possèdent des points de vie qui diminuent au fur et à mesure des dégâts que vous subissez, un peu à la manière d’un RPG.

Déplacements et combats

Front Mission Super Famicom (screenshot 04)Vos déplacements sur la carte sont symbolisés par un quadrillage bleu. Selon votre mobilité, vous pourrez vous déplacer plus ou moins loin. Ca déroute un peu au début mais on s’y fait assez vite passé la première mission. Lorsque vous attaquez l’ennemi ou que vous vous faites attaquer, vous décidez dans un premier temps de votre moyen d’attaque ou de défense et on voit la scène de combat dans une phase d’action rapprochée. Le jeu se déroule par tour, ce qui signifie que vous faites agir toutes vos unités et ensuite c’est à l’ennemi de faire pareil. Ce style de jeu indirect vous oblige à anticiper au maximum les actions de l’ennemi et c’est ce qui fait toute la partie stratégique du jeu! Attention à votre héros: sa mort vous fait échouer la mission directement!

Leveling et aspect tactique

Front Mission Super Famicom (screenshot 05)Au fur et mesure des actions que vous effectuez, vous gagnez en points d’expérience et vous augmentez votre niveau -cette caractéristique est d’ailleurs très proche d’un RPG-. Vos pilotes sont capables d’apprendre des techniques au fur et à mesure qu’ils obtiennent de l’expérience: ces techniques acquises sont ensuite utilisées en combat, elles vont de la possibilité à effectuer un double coup de poing dans un même tour d’action à la possibilité de choisir quelle partie de l’adversaire on souhaite endommager (les jambes pour l’immobiliser par exemple). Cette partie de jeu est très intéressante et orientera un pilote vers un style d’attaque précis. Quand vous avez terminé une mission, en général, vous arrivez dans une ville. Elle vous permet de sauvegarder votre aventure, de parler aux habitants pour avoir des informations, parier dans des combats organisés pour vous faire de l’argent, parler à votre Colonel pour connaître les objectifs de la future mission et -c’est le plus intéressant- allez dans le magasin d’armes pour améliorer votre Wanzer.

Upgrader son équipement

Front Mission Super Famicom (screenshot 06)Grâce à l’argent gagné durant les missions, vous pouvez acheter des équipements qui vous seront indispensables pour faire le poids contre vos futurs ennemis, toujours plus puissants. Vous pouvez choisir entre plusieurs modèles différents de bras, de corps, de jambes: la chose qui les différenciera sont leurs points de vie, leur défense, etc. Vous choisirez également vos armes de poings et d’épaules. Là aussi vous choisirez vos armes selon leur puissance d’attaque, leur nombre de coups en un tour d’action, leurs munitions, leur portée, etc. Un choix colossal est possible d’où une infinité de combinaisons disponibles pour former votre équipe: bref chaque partie est différente! Voilà tout l’avantage de ce jeu!

Front Mission Super Famicom (screenshot 07)Vous pourrez aussi acheter des objets de soin (pour réparer vos parties endommagées pendant un combat) ou d’attaque comme des grenades fumigènes qui troublent la précision des tirs de l’ennemi, ou encore la bombe flash qui étourdi un ennemi pendant au moins un tour de jeu, etc. Inutile d’en dire plus, tout ce qui est au dessus résume en gros le concept du jeu et vous laisse deviner à quel point il est complexe et profond. Un modèle de durée de vie.

Du côté de la technique

Front Mission Super Famicom (screenshot 08)Les graphismes de Front Mission sont très détaillés, il s’agit là d’un des plus beaux Tactical-RPG de la Super Famicom! Les robots sont très bien dessinés, on voit les douilles de balles tomber sur le sol… Bref un grand soin a été apporté dans ce domaine. Peu d’animations sont nécessaires pour ce genre de jeu puisque les robots se déplacent sur une carte en vue éloignée. Par contre, en combat rapproché, les robots bougent bien et sont crédibles. Tantôt dramatique, tantôt vengeresse, la musique correspond parfaitement au jeu. Elle est, en plus, de bonne qualité. Quant aux bruitages, ils sont très variés selon le type d’arme utilisé et sont réussis. La jouabilité est excellente. On ne dirige pas vraiment en temps réel son robot puisqu’il s’agit d’un jeu d’échec grandeur nature (on place sur des cases ses alliés). Néanmoins les menus sont très clairs et sont en anglais! Terminons par la durée de vie. Trente missions de plus en plus longues et difficiles vous attendent. Vous n’avez pas la possibilité de sauvegarder votre parcours pendant une mission ce qui rallonge en plus la durée de vie déjà très importante. Un des points forts du jeu.

En conclusion

Front Mission est un des meilleurs Tactical-RPG de la Super Famicom. Réalisation soignée et durée de vie à toute épreuve, on prend un plaisir fou à combattre les ennemis avec ses robots costumisés au maximum. Le jeu est tactique, stratégique bref un petit bijou. Squaresoft signe ici le premier épisode d’une grande série qui sera, plus tard, grâce à son succès, à dimension mondiale puisque Front Mission 3 sera distribué au Japon, aux États-Unis et en Europe.

Note Finale
Technique – 7 /10

Square sait exploiter une console pour en tirer de beaux jeux. Front Mission en est une belle illustration, avec ses graphismes détaillés et fins, permettant une très bonne lisibilité de l’action (élément indispensable pour un tactic-RPG).

Musique – 7 /10

Les musiques de Front Mission accentuent l’intensité dramatique des combats. Quant aux bruitages, ils ont fait l’objet d’un soin particulier avec, par exemple, des bruits différents en fonction des armes utilisées.

Gameplay – 7 /10

Front Mission propose un gameplay vraiment poussé, avec une customisation des différents robots très motivante. Les menus en anglais sont un plus pour les joueurs ne lisant pas le japonais.

Durée de vie – 7 /10

Le soft possède une trentaine de missions, de quoi vous occuper pendant un temps certain (d’autant plus que l’on ne peut sauvegarder qu’entre deux missions).

Innovation – 8 /10

En marge de la production tactic-RPG habituelle, Front Mission a su proposer, avec son background futuriste et tout ce qui en découle (customisation des robots, grande variété d’armes…), un peu de sang neuf au genre.

En résumé
Premier épisode de la série, Front Mission est un des meilleurs Tactical-RPG de la Super Famicom.
8
Très bon

Infos Pratiques
Développé par Square
Édité par Square
Sorti le 24 février 1995 (Japon)
Pas sorti en Europe
Pas sorti aux USA
tactical-RPG
1 seul joueur
Cartouche de 32Mb
Sauvegarde sur la cartouche
Existe aussi sur PSone, Wonderswan Color, DS
En vidéo
Consultez une sélection de vidéos en rapport avec ce jeu.
Vous aimerez peut-être …
Super Ninja Boy Secret of Evermore Fushigi no Dungeon 2 : Furai no Shiren Holy Umbrella: Dondera no Mubo !! The Twisted Tales of Spike Mc Fang Seiken Densetsu 3 Bahamut Lagoon Milandra
Crédits
Version originale du test sur Test Online.
Repris sur la MdP avec l'autorisation de Destructor.
Vous avez aimé ce test ? Partagez-le !
© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page