tetris game boy a trouvé son maître

Tetris Attack

En sortant le premier Tetris sur Game Boy en 1989, Nintendo a non seulement vendu des millions de consoles et de jeux grâce au concept très addictif du soft, mais a aussi, par la même occasion, popularisé un genre (le puzzle game) auprès d’un large public. Difficile donc, par la suite, de rééditer un tel succès sans éviter la comparaison avec le «maître» Tetris. Certains softs (dont ce Tetris Attack), sans pour autant réinventer de fond en comble le concept, y sont malgré tout parvenu. Explications.

Concept unique, déclinaisons multiples…

Tetris Attack Super Nintendo screenshot 01Tout d’abord, pour la petite histoire, vous devez savoir que Tetris Attack n’est qu’une version relookée d’un soft sorti dans un premier temps au Japon sous le nom de Panel de Pon. Cette version japonaise n’avait rien à voir avec le monde de Mario et Yoshi, et mettait en scène des petites fées évoluant dans un univers très «kawai». Vu que le soft avait suscité l’engouement du public japonais, Nintendo décida assez rapidement de le sortir aux USA et en Europe. Cependant, histoire de marquer à coup sûr l’esprit des joueurs occidentaux, le jeu se devait d’incorporer des personnages connus. C’est pourquoi, pour cette version occidentalisée, tout l’habillage du soft sera refait et ce sera désormais Yoshi (accompagné d’autres persos tirés de Yoshi’s Island) qui servira de guide au joueur.

Tetris Attack Super Nintendo screenshot 02La sortie de ce Panel de Pon/Tetris Attack allait aussi marquer le début d’une longue lignée de softs, que l’on retrouvera dans de multiples versions, toujours sur les consoles Nintendo. On peut en faire un bref récapitulatif: Panel de Pon (Super Famicom), Tetris Attack (Super NES et Super Nintendo), Tetris Attack (Game Boy), Yoshi no Panepon et Panderu de Pon 98 (Satellaview), Pokémon Puzzle League (Nintendo 64), Pokémon Puzzle Challenge (Game Boy Color), Nintendo Puzzle Collection (Gamecube)… Comme vous pouvez le voir, le filon a déjà été bien exploité par Nintendo, et il ne serait pas étonnant de voir débouler dans le futur une nouvelle variante de ce bon vieux Panel de Pon. Mais trêve de bavardages, parlons maintenant du jeu en lui-même et de son principe.

Le mécanisme: Tetris, mais en version survitaminée…

Tetris Attack Super Nintendo screenshot 03En entamant une partie de Tetris Attack, vous ne serez pas dépaysé puisque l’écran de jeu est fort semblable à celui de Tetris. Les blocs possèdent ici des couleurs et motifs différents, au nombre de cinq: le coeur rouge, le triangle bleu, l’étoile jaune, le cercle vert et le losange mauve. Première différence par rapport à Tetris: les lignes de blocs arrivent ici par le bas de l’écran, et remontent vers le haut. Le seul mouvement que vous puissiez faire est la permutation horizontale de deux blocs situés côte à côte, votre but étant d’aligner horizontalement ou verticalement trois blocs de même couleur. Lorsque vous y arrivez, les blocs disparaissent.

Tetris Attack Super Nintendo screenshot 04Notez aussi que si un bloc se trouve en périphérie (et n’a donc pas d’autre bloc à sa gauche ou à sa droite), vous pouvez le déplacer seul. Par la suite, avec un peu d’entraînement, vous parviendrez à faire des «chains» et des «combos». Les premières sont réalisées lorsque vous faites disparaître les blocs: ceux situés au-dessus tombent et peuvent former à leur tour une nouvelle ligne. Les combos sont réalisés lorsque vous arrivez à faire disparaître, en un coup, plus de trois blocs.

Des modes de jeu comme s’il en pleuvait

Tetris Attack Super Nintendo screenshot 05Les petits gars d’Intelligent Systems, en charge du développement, ont peaufiné le soft dans les moindres détails, en proposant différents modes permettant de renouveler l’intérêt des parties. Commençons par un classique, le mode «Endless», qui teste votre endurance. À l’instar du mode «A» de Tetris, vous formez des lignes de blocs en continu, et la partie perdure tant que vous arrivez à suivre. Si vous êtes débordé et que les blocs remplissent l’écran, c’est le Game Over. En fait, dans ce mode, pour être déclaré vainqueur, vous devrez atteindre le score miraculeux de 99 999 points. Côté paramètres, vous pouvez régler la vitesse à laquelle les blocs apparaissent au bas de l’écran. Vous pouvez aussi choisir entre trois niveaux de difficulté, à savoir, «Easy», «Normal» (qui ajoute un bloc bleu foncé orné d’un triangle) et «Hard». En jouant sur la difficulté, vous déterminez en fait la vitesse à laquelle les lignes de blocs formées disparaissent de l’écran, ce qui vous laisse plus ou moins de temps pour réfléchir au coup suivant.

Nous avons ensuite le mode «Time Trial», qui fonctionne suivant le même principe, à ceci près que vous n’avez que deux minutes pour marquer un maximum de points. En outre, ce mode est jouable à deux.

Tetris Attack Super Nintendo screenshot 06Le troisième mode est le mode «Stage Clear»: déjà plus original, il vous donnera du fil à retordre. Il se déroule en fait sur une bonne trentaine de niveaux, et selon le même principe que celui du mode «Endless». Mais il y a désormais une ligne horizontale qui est placée sur votre grille. Votre but est de nettoyer tous les blocs se trouvant au-dessus de la ligne en question. Quand vous y parvenez, vous accédez au niveau suivant. Au fur et à mesure de votre avancée, la ligne horizontale sera placée de plus en plus bas. Et dans le même temps, les lignes de blocs apparaîtront de plus en plus rapidement.

Vient ensuite le mode «Puzzle». Ici, tous les blocs sont déjà disposés sur l’écran de jeu et vous ne disposez que de 1 à 5 coups pour tous les faire disparaître.

Notez que ces deux derniers modes (Stage Clear et Puzzle) constituent ce que l’on pourrait appeler le mode «Aventure» du jeu. Leurs différents stages sont répartis en plusieurs mondes que vous devrez traverser. Votre progression pourra être sauvée via un mot de passe, ce qui vous permettra de recommencer exactement à l’endroit où vous étiez arrivé.

Tetris Attack Super Nintendo screenshot 07On termine par le mode «Versus» qui, comme son nom l’indique, vous propose d’affronter la console ou mieux, un autre joueur. Ce mode reprend un principe déjà introduit par Tetris, mais dans une variante encore un peu plus aboutie. Lorsque vous parvenez à réaliser une «chain» ou un «combo», des «garbage blocks» (littéralement, blocs «poubelle») atterrissent sur le dessus de la grille de l’adversaire. Destinés à lui mettre des bâtons dans les roues, ils ne pourront être éliminés qu’en deux temps. Il faudra d’abord réaliser une ligne de blocs identiques près des blocs «poubelle» en question. Ce qui aura pour conséquence de les transformer en une ligne de blocs normaux. Ceux-ci seront ensuite éliminés dans les lignes habituelles. Très simple non?

Tetris Attack Super Nintendo screenshot 08Vous voulez encore quelques subtilités pour la route? Allons-y. Si vous avez dans votre grille deux lignes de blocs «poubelle» qui se touchent, et que vous réalisez une ligne près de l’une d’entre elles, elles se transformeront toutes les deux en blocs normaux. Ceci nous amène à une sixième sorte de blocs, présente uniquement dans ce mode «Versus»: les blocs avec point d’exclamation. Si vous réalisez une ligne avec trois de ces blocs, l’adversaire reçoit comme d’habitude des blocs «poubelle» pour entraver sa progression, mais ceux-ci ne se transformeront pas en blocs de couleurs si ils sont en contact avec d’autres blocs «poubelle» que l’on tente de faire disparaître. Ouf.

Réalisation technique

Tetris Attack Super Nintendo screenshot 09Ce n’est pas un puzzle game qui va tirer parti de toutes les subtilités graphiques et sonores offertes par la Super Nintendo, mais sachez que, comme tout bon jeu estampillé Nintendo, Tetris Attack est superbement réalisé. On aime ou on aime pas l’orientation graphique du soft avec Yoshi et sa bande, mais personnellement, j’adore. Les musiques sont de tout premier ordre et les bruitages sont vraiment sympas. Côté maniabilité, on ne peut pas faire plus simple et toutes les actions répondent au quart de tour. Quant à la durée de vie, vous aurez largement de quoi faire avec les cinq modes de jeu proposés.

Conclusion

Ce Tetris Attack fait partie des meilleurs puzzle games disponibles sur Super Nintendo. Son mécanisme est à la fois simple et démoniaque, et que vous soyez seul ou à deux, vous passerez volontiers de longs moments dessus. Il est aussi la preuve que, loin de se reposer sur ses lauriers, Nintendo (via Intelligent Systems) est capable de faire évoluer le petit monde du puzzle game vers des sommets encore jamais atteints.

Note Finale
Technique – 8 /10

Ce n’est pas un puzzle game qui va mettre la console sur les genoux, mais les graphismes de Tetris Attack sont plaisants, bien dessinés et procurent au jeu une ambiance bon enfant. Aucun souci à signaler du côté de l’animation.

Musique – 8 /10

Des musiques très sympas qui pour une fois ne sont pas prise de tête, couplées à des bruitages du même acabit. Vraiment top.

Gameplay – 9 /10

Le principe du jeu s’assimile en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, et les quelques manipulations possibles sortent sans problème. Un modèle de simplicité et d’efficacité.

Durée de vie – 9 /10

Les différents modes de jeu proposés vous scotcheront pendant très très longtemps à votre écran. Sans parler du mode 2 joueurs, gage de fun et de durée de vie décuplée.

Innovation – 8 /10

Tetris Attack s’inscrit dans la veine de Tetris, mais il ose s’en écarter pour un résultat plus que probant. A un point tel que l’on en viendrait à le préférer à son illustre aîné.

En résumé
Avec Tetris Attack, on atteint des sommets d’efficacité. Ce bon vieux Tetris en tremble encore.
9
Un hit !

Infos Pratiques
Développé par Intelligent Systems
Édité par Nintendo
Sorti le 28.11.1996 (Europe)
Sorti le 27.10.1995 (Japon)
Sorti en 08.1996 (USA)
puzzle game
1 à 2 joueurs
Cartouche de 8Mb
Sauvegarde par mot de passe
Existe sur rien d’autre
Vous aimerez peut-être …
Tetris Battle Gaiden Keeper Nontan to Issho Kurukuru Puzzle Araiguma Rascal Super Puyo Puyo Magical Drop Mario & Wario Super Gussun Oyoyo
Crédits
Infos sur l'historique du jeu en provenance d'un test publié sur le site Nes Pas?.
Vous avez aimé ce test ? Partagez-le !
© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page