à côté du panier

World League Basketball

En cherchant un peu sur le Net pour rigoler, je n’ai rien trouvé sur World League Basketball. Étonnant… Enfin, pas tant vu que ce jeu de sport made in Nintendo est un peu une daube qu’il faut éviter, à moins de le trouver à bon prix en lot dans une brocante. À réserver donc aux aficionados de basket qui se fichent de la qualité d’un soft.

Mais bon sang, qu’est-ce-que j’ai fait ?!

World League Basketball Super Nintendo screenshot 01En fait, au fond, World League Basketball n’est pas un mauvais jeu. On peut le comparer à Soccer sur NES (1985). Ce ne sont pas des jeux insipides, mais franchement… complexes à décrire, tant ils allient le bon et surtout le moins bon. Pourtant au départ, World League Basketball a l’air d’un jeu tout à fait honnête, avec les licences des clubs et les noms des joueurs. Mais non, la mayonnaise ne prend pas, il manque quelque chose, ou plutôt il y a trop de choses qui ne vont pas. Explications. Après avoir choisi votre équipe (vous pouvez jouer en match simple ou commencer une saison), vous tombez directement sur le match, par un coup de sifflet qui annonce le « duel » au centre du terrain. En gros, vous devez sauter pour récupérer la balle, simplement, vous ne savez pas comment sauter, alors bon, la balle est aux autres. Ici, c’est rudimentaire: aucun tutoriel ou minime explication pour connaître les bases du jeu. Alors, en tâtant tous les boutons, on commence un peu à comprendre: A pour faire des passes, B pour tirer et X pour essayer de chiper la balle. Enfin ça, c’est mes touches, je sais pas si ça marche chez vous, haha! Bref, on se retrouve vite à jouer un peu mieux au ballon, mais malheureusement de grosses erreurs de gameplay viennent s’ajouter.

World League Basketball Super Nintendo screenshot 02La gestion des paniers et (surtout) la gestion des fautes/collisions est tout bonnement abominable. Tout d’abord, pour mettre un panier, il faut appuyer plus ou moins longtemps sur le bouton B, mais cette manœuvre ne sert qu’à rester plus ou moins longtemps en l’air. En gros, vos tirs sont aléatoires! De plus, il vous arrivera souvent d’aller au pressing sur l’adversaire, parfois vous arriverez à chiper la balle, mais parfois vous ferez des fautes, sans savoir pourquoi. Bien que les classiques « 10 secondes » soient compréhensibles, les « Defensive Foul » surgissent n’importe quand. Et au bout d’un certain nombre de fautes, l’adversaire obtient des lancer-franc. Un peu rageant quand on pense n’avoir rien fait et joué le ballon comme il faut.

Pas de musiques ?

World League Basketball Super Nintendo screenshot 03Il va donc falloir jouer avec ces handicaps, à savoir un arbitre un peu louche que l’on soupçonne d’avoir été payé et des paniers qui rentrent ou qui rentrent pas (même en dunk, il m’est arrivé de ne pas marquer…). Et ne croyez pas que des musiques sympas vont vous pousser à avancer, car il n’y en a tout simplement pas! Eh oui, et ce ne sont pas les sortes de «jingles» qui apparaissent parfois pendant un point ou après une interception qui vont changer la donne. La bande sonore est inexistante, dommage car de plus, les bruitages ne sont pas d’excellentes qualité, quoiqu’assez présents.

World League Basketball Super Nintendo screenshot 04Effectivement, les crissements de chaussures sur le parquet ou les rebonds du ballon sont sympas, mais les cris de la foule en délire ressemblent à des cigales. Pas super! De plus, les graphismes sont tout juste bons: l’animation est assez correcte (quoique un peu cubique sur les bords, mais ça peut passer), et lorsque l’on regarde les détails un peu plus précisément, on se rend compte qu’aucun travail n’a été réellement effectué dessus. Les personnes sont peu différentiables et la foule est inexistante, on se retrouve donc avec un parquet avec une dizaine de joueurs. En clair, le rendu global est mitigé, on aurait aimé un peu plus de finesse dans les décors (sur les personnages aussi) et un travail un peu plus poussé pour l’ambiance.

World League Basketball Super Nintendo screenshot 05La partie se présente donc ainsi: vous avez vos 5 joueurs qui courent un peu dans tous les sens, et le personnage que vous contrôlez est désigné par une flèche bleue au-dessus de lui. Pour changer d’individu, il suffit d’appuyer sur A. En défense, autrement dit quand vous n’avez pas la balle, vous pouvez sauter avec B pour essayer de contrer le tir de l’adversaire, ou faire X pour essayer de piquer la balle. Vos joueurs peuvent aller plus ou moins vite, et là se trouve peut-être un point fort du titre: la ressemblance avec la réalité. En effet, vos équipiers peuvent être plus ou moins en forme selon si ils ont joué longtemps pendant la partie. Vous pouvez donc, pendant des pauses, effectuer des changements pour permettre à votre équipe d’aller plus rapidement vers l’avant. Ainsi, les joueurs désignés par «Hot» commencent à traîner la jambe, vous pouvez les remplacer par des joueurs «Fresh» donc frais et dispos.

World League Basketball Super Nintendo screenshot 06Question fidélité au vrai jeu (contrairement à NBA Jam qui est un peu plus fantaisiste, ressemblant plus à du «street basket»), on retrouve donc toutes les fautes dans la réalité, les paniers à deux points, les paniers à trois points et les dunk. Attention vous aussi à ne pas perdre la balle bêtement en vous la faisant voler, ainsi il vaut mieux jouer «petit» et ne pas trop tenter des paniers de loin. Sachez aussi qu’il est impossible de marquer de votre terrain, il faut être dans le camp ennemi pour que la distance soit assez courte pour marquer. Essayez aussi, après un tir raté, de jouer le ballon pour récupérer et retenter votre chance, même si la jouabilité mauvaise empêche un peu d’aller correctement vers la balle.

Une durée de vie conséquente

World League Basketball Super Nintendo screenshot 07Mais World League Basketball ne comporte pas non plus que des gros défauts. Il permet aussi à des gamers appréciant un peu ce sport de s’amuser à plusieurs ou de faire une saison. Et ici le boulot est bon, puisque si l’on apprécie le sport et que l’on passe outre les erreurs de maniabilité, on arrive à tenir de longues heures dessus, car le championnat dure longtemps et le mode Multijoueur est fort plaisant. Vous pouvez ainsi faire des matchs d’exhibition à plusieurs avec votre ami(e) et essayer de vous mesurer. Cependant, il faut essayer ne pas trop penser à la jouabilité, car si vous trouvez le jeu vraiment injouable et mauvais, il finira vite à la poubelle. Pourtant, ce serait passer à coté d’un soft raté mais pas franchement bidon, qui avec un aspect technique plus approfondi aurait pu connaître un succès autrement meilleur. Ses seules qualités demeurent donc la réalisation graphique correcte, au niveau de l’animation principalement, et une longévité assez bonne accrue par un Multijoueur efficace, pouvant vous amuser durant des après-midi pluvieuses et monotones.

En conclusion

World League Basketball vaut seulement le coup si vous le trouvez à pas cher en vide-grenier ou sur la toile, et c’est d’ailleurs le cas vu qu’il coûte une bouchée de pain. Il vaut quand même mieux préférer NBA Jam, plus sympathique et un peu plus décalé, bien que s’écartant un peu plus des vrais règles du basket que son homologue ici testé. La fidélité est aussi un gros atout puisque le nombre considérable d’équipes (tous les continents sont représentés) rajoutent de l’intérêt au titre, puisque vous pouvez prendre votre team favorite pour gagner le championnat. Un jeu sans plus, je ne dirais pas sympathique vu que le gameplay vient gâcher toutes les bonnes idées des développeurs.

Note Finale
Technique – 7 /10

Une réalisation générale honnête, qui allie le meilleur et le moins bon. Là ou l’animation fait fort, les détails sont carrément invisibles et viennent un peu détruire des graphismes jolis mais ternes, et donc pas assez peaufinés. Dommage, car les personnages étaient assez bien modélisés, mais il manque la foule et peut-être des différences plus notables sur les joueurs!

Musique – 5 /10

Ici encore, quasiment transparente. Il y a seulement un thème musical à l’écran titre, et il dure jusqu’au début du match où l’on n’entend plus que quelques fois les acclamations du public. Les bruitages sont cependant de bonne facture bien que peu présents, mais personnellement j’aime bien les petites musiques après certaines actions (une qui ressemble à la pub de Kiri…).

Gameplay – 4 /10

Là, ça ne va pas du tout, vous l’aurez compris puisque je n’ai cessé de le répéter. Les tirs au panier sont aléatoires, seuls les dunks réussissent à peu près à tous les coups. Le pressing se fait facilement mais les fautes sifflées sont parfois un peu bizarres, et rendent injouable le jeu. La maniabilité des personnages est cependant correcte, mais la gestion des collisions/paniers plombent tout.

Durée de vie – 7 /10

Bien qu’il ait un mode solo un peu ennuyeux sur les bords, on peut dire que WLB a une durée de vie très honnête, qui peut être allongée en vue d’un mode Multijoueur. Cependant, les soucis que je vous ai décrit peuvent tout aussi bien vous gâcher le plaisir du jeu, et c’est bien dommage car ce titre a en lui des qualités assez indéniables, mais mal exploitées.

Innovation – 6 /10

World League Basketball reprend les rudiments du basket, à savoir toutes les règles respectées (fautes, calcul des points, remplacements, etc.). On aurait aimé cependant un petit tutoriel pour apprendre les bases, que ce soit pour comment contrôler ou pour en savoir un peu plus sur les fautes qui peuvent être sifflées. On peut préférer NBA Jam, moins classique et plus sympa.

En résumé
Plutôt complet et correctement réalisé, World League Basketball souffre de la comparaison avec, par exemple, NBA Jam.
6
Honnête

Infos Pratiques
Développé par Sculptured Software et HAL
Édité par Nintendo (1)
Sorti le 19.06.1992 (Japon) (2)
Sorti en 10.1992 (USA) (3)
Sorti en 1992 (Europe)
basketball
1 à 2 joueurs
Cartouche de ? Mb
Sauvegarde sur la cartouche
Existe sur rien d’autre
(1) édité par HAL Laboratory au Japon
(2) appelé «Super Dunk Shot» au Japon
(3) appelé «NCAA Basketball» aux USA
Vous aimerez peut-être …
Jikkyô Powerful Pro Yakyû 3 Jimmy Connors Pro Tennis Tour Super Punch Out!! Ashita no Joe Super Tennis
Vous avez aimé ce test ? Partagez-le !
© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page