le Blog : retrogaming et actu du jeu vidéo

L’Histoire du RPG : Passés, présents et futurs annoncé chez Pix

L'Histoire du RPG chez Pix'n Love

Le genre RPG a beau être un des plus appréciés des joueurs, il y a finalement peu de livres qui traitent du sujet dans son ensemble. Fin 2012, on avait bien eu droit à RPG : Le jeu de rôle, du papier au pixel chez feu IG Mag, mais il s’agissait surtout d’un recueil composé d’articles déjà publiés dans le mook du même nom. Autant dire qu’en la matière, tout restait à faire ou presque, et ça, les éditeurs semblent l’avoir remarqué, au point de sortir deux bouquins sur le même sujet à quelques mois d’intervalle : Il était une fois le RPG chez Retro-Playing (sortie prévue en fin d’année) et L’Histoire du RPG : Passés, présents et futurs chez Pix’n Love.

Annoncé pour la fin juillet, ce dernier a été écrit par Raphaël Lucas, un auteur qui avait déjà bossé sur Bioshock : De Rapture à Columbia et sur le triplé La Légende Final Fantasy.

L'Histoire du RPG chez Pix'n Love (couverture édition simple)

Sur 300 pages, L’Histoire du RPG essayera d’être le plus complet possible et partira dans tous les sens, dans le bon sens du terme ! On y parlera des origines papier du jeu de rôle (Donjons & Dragons qui fête ses 40 ans cette année, les Livres dont vous êtes le héros, les jeux de plateau style Wargame, etc.) qui déboucheront sur les premiers proto-RPG universitaires américains, de l’apparition du C-RPG (Ultima, Wizardry) à l’émergence de l’école japonaise (et des poids lourds que sont devenus Dragon Quest, Final Fantasy), sans oublier toutes les évolutions qui façonneront le genre, que ce soit dans son mode de représentation ou dans ses mécanismes de jeu.

À sa sortie, Pix’n Love proposera trois versions de L’Histoire du RPG : une édition simple tout ce qu’il a de classique (couverture souple, 32,90€) et deux Collector, à savoir une Edition Light (39,90€) et une Edition Dark (39,90€). Outre une finition plus luxueuse (couverture cartonnée, dos toilé) et un tirage limité (500 exemplaires chacune), ces dernières seront accompagnées de deux affiches exclusives au format A4…

Alone in the Dark nous fout la frousse sur iOS

Alone in the Dark nous fout la frousse sur iOS

Contrairement à Haunted House qui vient d’avoir droit à un traitement particulier et inattendu, Alone in the Dark, gros hit PC de 1992, nous revient sur iOS dans une version quasiment inchangée par rapport à l’originale.

Point de départ d’une série qui compte à ce jour cinq épisodes, ce survival horror réalisé par Frédérick Raynal sera précurseur sur bien des points, comme la représentation des personnages en polygones qui évoluent dans des environnements pré-calculés, ou le fait d’avoir essuyé les plâtres avant Resident Evil, devenant du coup le premier survival-horror en 3D de l’Histoire.

À ma connaissance, ce premier Alone in the Dark n’a été décliné que sur quelques machines : outre la version PC de ’92, les joueurs de l’époque ont pu y goûter sur FM Towns (1993), PC-98 (1993), 3DO (1994) et Mac (1994). Son arrivée sur iOS devrait donc intéresser pas mal de monde, du trentenaire qui a plié le titre en son temps, au petit jeune un peu curieux qui n’a jamais frissonné en compagnie d’Edward Carnby et Emily Hartwood, les deux héros du jeu.

Une nouvelle fois développé par Kung Fu Factory pour le compte d’Atari, Alone in the Dark iOS n’a pas fait l’objet d’une refonte graphique et reste visuellement proche de son aîné. Les puristes apprécieront. Par contre, ce qu’ils aimeront peut-être un peu moins, c’est l’interface entièrement repensée pour le tactile. Sur PC, avec un clavier ou un joystick, Alone in the Dark était déjà du genre “capricieux”, alors avec un joystick virtuel, c’est pas sûr qu’on y gagne au change. À vérifier après quelques heures de jeu donc…

Alone in the Dark iOS est tout en anglais (il faut le savoir), pèse 262 Mo et se télécharge sur l’App Store pour la modique somme de 0,89€.

Godus, le dernier Molyneux, descend tout doucement sur Terre

Godus, le dernier Molyneux, descend tout doucement sur Terre

Depuis sa levée de fonds mouvementée mais réussie à la fin décembre 2012, je n’ai plus trop eu l’occasion de vous parler de Godus, le dernier jeu de simulation divine imaginé par Peter Molyneux et son studio 22cans. Et pour cause : son absence d’actualité, causée en grande partie par le silence de ses développeurs, n’a pas vraiment aidé à le mettre sous le feu des projecteurs…

Le 13 septembre 2013, la bêta payante de Godus (19€ quand même !) est finalement apparue dans la section “accès anticipé” de Steam, et ce n’est qu’à la fin mars 2014 qu’une grosse mise à jour de cette même bêta a corrigé le tir en modifiant quantité de choses (corrections de nombreux bugs, mais aussi un système de ressources repensé, des modifications du terrain plus faciles à mettre en oeuvre, etc.). Les premiers retours des joueurs PC et Mac ne se sont pas faits attendre… et ils ne sont franchement pas bons. Il suffit de regarder les nombreux commentaires négatifs laissés sur la page du soft : trop répétitif, sans intérêt au bout de quelques heures, graphiquement trop pauvre…

Godus (screenshot)

Étant aussi prévu sur iOS et Android, Godus se sentira-t-il plus à l’aise sur mobiles ? C’est difficile à dire, mais on sera bientôt fixé. Depuis ce 16 mai, et alors qu’il est toujours en bêta sur PC et Mac, la version iOS du “god game” a pointé le bout de son nez sur l’App Store néo-zélandais, ce qui est généralement le signal d’une diffusion à plus grande échelle dans les semaines qui suivent. Distribué en free-to-play, avec possibilité d’achats intégrés, il devrait au moins, sous cette forme, toucher le plus grand nombre et peut-être remonter sa cote de popularité…

Haunted House, méconnaissable, revient sur iOS

Haunted House revient sur iOS

Si en 1982, année de la sortie d’Haunted House sur Atari 2600, on ne parlait pas encore de survival horror (le terme ne sera popularisé que bien plus tard, en 1996, avec Resident Evil), il faut bien reconnaître que le soft d’Atari alignait déjà, dans les grandes lignes, les caractéristiques qui feront le succès du genre : collecte d’objets, gestion d’un inventaire, résolution d’énigmes, ambiance “horrifique” faite de chauves-souris, fantômes et autres bestioles…

Haunted House faisait même preuve d’originalité dans la représentation de son héros, puisque le joueur contrôlait une paire d’yeux, perdue dans une maison hantée ! Bref, Atari tenait là un précurseur qui allait marquer les esprits (sans mauvais jeu de mots) et qui, trente ans plus tard, serait le candidat tout désigné pour un bon remake. À condition de respecter un minimum le titre original…

En 2010, l’éditeur nous avait déjà fait une première frayeur avec un remake sorti sur Wii, Xbox 360 et PC. Peu inspiré, il se contentait de reprendre, sous des graphismes modernes, les mécaniques de son modèle, mais sans les améliorer plus que ça. Que dire alors d’Haunted House version iOS, disponible depuis ce 15 mai sur l’App Store, qui prend la forme d’un running game ?!? J’en connais qui vont crier au scandale…

Haunted House iOS (screenshot)

Distribué gratuitement sur le modèle du free-to-play (achats intégrés possibles mais pas obligatoires), le titre a été développé par Kung Fu Factory. Il glisse le joueur dans la peau d’un jeune garçon égaré qui court à fond la caisse pour sauver sa vie, mais à l’inverse d’un Rayman Jungle Run, on n’agit pas directement sur le petit héros pour le faire sauter ou frapper au bon moment. Ici, il faudra lui dégager le passage en construisant des passerelles de bois, en actionnant des ressorts qui vont l’envoyer dans les hauteurs, en découpant des chauves-souris en deux, etc. Les réflexes et les nerfs sont mis à rude épreuve, d’autant plus qu’il faut aussi trouver le temps de ramasser différents items (coeurs, crânes dorés, power-ups pour le héros…).

Mon verdict après une bonne heure de jeu ? À défaut d’être un remake fidèle, Haunted House iOS est un running game convenable… comme il en existe déjà beaucoup sur la plate-forme d’Apple. D’un certain côté, c’est déjà pas si mal. Perso, dans la même catégorie, je préfère nettement Rayman Jungle / Fiesta Run, Totem Runner ou Jetpack Joyride.

Concours Bible Super Nintendo : un exemplaire tout neuf à gagner !

Concours Bible Super Nintendo

Ce concours est terminé ! Il a été remporté par Patrice13400. Félicitations à lui… et merci à vous tous d’avoir participé. J’espère pouvoir encore vous proposer d’autres concours prochainement ^^;

Vous êtes fan de la Super NES et vous désespérez de trouver un jour un exemplaire de la Bible Super Nintendo, sortie il y a un peu plus d’un an chez Pix’n Love ? Au risque de vous décevoir, et à moins d’éplucher les petites annonces d’eBay ou autres, vous n’êtes pas prêt de mettre la main dessus : ce bel ouvrage est épuisé, et rien ne dit qu’il sera réédité dans un avenir proche. À moins que… Attendez…

J’ai peut-être quelque chose pour vous ! Ça vous dirait de gagner une Bible Super Nintendo toute neuve, encore sous cello ? Il s’agit de l’édition Classic Set, d’une valeur de 39,90€. Pour la petite histoire, je l’ai reçue il y a plusieurs mois, en même temps que ma commande de la version Collector, afin d’organiser un concours sur la Mémoire du Pad… (oui, je sais, ça fait un bail et je n’en suis pas très fier… je m’excuse d’ailleurs pour cette énorme retard auprès de toute l’équipe de Pix’n Love, et en particulier, de Raphaël).

Concours Bible Super Nintendo (photo)

Enfin bref, avant d’aller me faire fouetter en répétant cent fois “Kenshiro, tu dois prendre le temps d’organiser tes concours !”, je vous propose de remporter cette Bible Super Nintendo via un concours tout simple.

Pour participer, il vous suffit, dans un premier temps, de laisser un commentaire au bas de cet article, en répondant à la question suivante :

“Quel est pour vous le meilleur jeu de la Super NES, et pourquoi ?”

Ensuite, si le coeur vous en dit, vous pouvez doubler vos chances en suivant La Mémoire du Pad sur Twitter et en retweetant mon message : ” [CONCOURS] 1 Bible Super Nintendo à gagner sur @lamemoiredupad Follow + RT #Concours -> http://www.lamemoiredupad.net/3449-concours-bible-super-nintendo.php “

Ce concours s’adresse aux résidents de Belgique et de France métropolitaine. Il se terminera le dimanche 8 juin 2014, à minuit. Le gagnant sera tiré au sort à l’aide du site Random.org, et sera ensuite contacté par e-mail afin que je prenne note de ses coordonnées. La Bible Super Nintendo lui sera envoyée dans la foulée, par mes soins.

Merci d’avance pour votre participation, et bonne chance à tous ^^;

Rechercher

Derniers commentaires

partenaires

Amis du net

Bons plans shopping

© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page