le Blog : retrogaming et actu du jeu vidéo

Muffie’s Tutankham & Conversions : une compilation Coleco et SG-1000 pour MSX

Muffie's Tutankham & Conversions compilation MSX

Ce sont les amoureux du standard MSX qui vont être contents : avec l’aide de Muffie, Atrag et Magoo, Eric Boez (aka Ericb59 sur les forums de Gamopat et MSX.org) proposera bientôt à la vente, sous forme de cartouche, la compilation Muffie’s Tutankham & Conversions destinée aux micros MSX et MSX2.

En tant que tel, son contenu ne sera pas neuf, puisqu’on y retrouvera six conversions, réalisées en 2008 par Muffie, qui portaient sur d’anciens hits Colecovision (Tutankham, Pepper II, Montezuma’s Revenge, Jungle Hunt) et SG-1000 (Mikie, The Three Dragon Story). Une sélection assez logique en fin de compte (bien que sorti après ces deux consoles, le standard MSX avait des caractéristiques similaires), qui fait de cette cartouche une sorte de compilation rétro… après l’heure !

Muffie's Tutankham & Conversions (cartouche et boîte)

Mais dans le cas présent, et même si ce sont d’excellents jeux, c’est surtout le “packaging” qui séduira les acheteurs potentiels. Et de ce côté-là, on peut dire qu’Eric a bien fait les choses : une cartouche de 2Mbits de couleur chrome, un boîtier de rangement en plastique avec une cover soignée, un menu de sélection des jeux mitonné par Atrag et Magoo, une palette de couleurs améliorées pour les possesseurs de MSX2, une compatibilité clavier mais aussi joystick…

Le prix de cette compilation Muffie’s Tutankham & Conversions devrait tourner autour des 28€ (hors frais de port), à condition qu’il y ait un minimum de trente pré-commandes (ce qui est apparemment déjà le cas au moment où j’écris cet article). Pour réserver votre exemplaire, il vous suffit de prendre contact avec Ericb59 sur le forum de Gamopat

Ultima III Exodus porté sur Super NES par Alekmaul

Ultima III Exodus porté sur Super NES par Alekmaul

Même si Alekmaul a derrière lui de nombreuses réalisations sur les consoles portables de Nintendo (Game Boy Advance, DS… voyez son site Portabledev pour plus d’infos), la Super NES est elle aussi devenue, depuis maintenant deux bonnes années, une de ses plates-formes de prédilection.

Pour elle, notre “papy codeur” a notamment développé PVSnesLib (une librairie codée en C permettant de développer des homebrews), MazezaM Challenge (un puzzle game basé sur le MazezaM de Malcolm Tyrrell), UWOL Quest For Money (adaptation du jeu des Mojon Twins, qui s’est retrouvée sur la cartouche Super 4 in 1 Multicart) et Frappy SNES (un clone de Flappy Bird…).

Et si depuis plusieurs mois, il bosse sur Anguna Warriors of Virtue (un jeu Super NES d’action / aventure, inspiré de The Legend of Zelda), cela ne l’a visiblement pas empêché d’entamer le portage du RPG Ultima III Exodus, toujours pour la 16 bits de Nintendo, dont il a posté une vidéo à cette adresse.

Ultima III Exodus Super NES (screenshot)

Côté épisodes officiels principaux, il faut savoir que les Ultima comptent neufs jeux, dont seulement deux ont été commercialisés sur Super NES (Ultima : The False Prophet, Ultima : The Black Gate), et encore, dans des versions dénaturées par rapport aux originaux qui étaient sortis sur PC et micros (mais bon, ça, c’est une autre histoire…).

Alekmaul s’est donc dit que ce serait bien de compléter la ludothèque de la console, en commençant par le portage d’Ultima III Exodus, un titre qu’il aimerait sortir sous forme de cartouche, accompagné d’une belle carte des lieux et de toute la doc utile pour le joueur. Une idée alléchante, mais qui est cependant loin d’être acquise, vu que les droits de la série appartiennent à Electronic Arts…

Mr. Bloppy Saves the World sort en cartouche sur Super NES

Mr. Bloppy Saves the World en cartouche sur Super NES

La mode est décidément à la production de cartouches, et on ne va pas s’en plaindre. En plus d’être un achat sympa pour les joueurs et les collectionneurs, c’est aussi une belle revanche pour des jeux qui, comme Mr. Bloppy Saves the World, étaient quasi-terminés et avaient pourtant été annulés à la dernière minute.

Développé pour la Super Nintendo en 1995, ce soft ludo-éducatif orienté “défense de l’environnement” était l’oeuvre du studio Compedia. Mais pour Dieu sait quelle raison (déclin des ventes de Super NES ? pressions des lobbies pétroliers et nucléaires ? ^^; …), l’agent secret Mr. Bloppy n’éduquera jamais les petits n’enfants aux bienfaits de l’écologie, et il faudra ensuite attendre plusieurs années pour qu’un prototype “fuite” sur le Net et soit distribué sous forme de ROM.

Mr. Bloppy Saves the World (cartouche)

Ce n’est finalement qu’en septembre 2013 que l’éditeur Piko Interactive annoncera avoir acquis les droits du jeu auprès de Compedia afin de pouvoir le sortir en cartouche et, à terme, le décliner aussi sur NES et d’autres consoles.

Déjà en stock, la cartouche (seule) de Mr. Bloppy Saves the World sera à vous pour 40$ (comptez 29€ aux taux actuels, sans les frais de port). Pour ceux qui le désirent, Piko Interactive propose aussi, moyennant un supplément de 10$ (un peu plus de 7€), un boîtier en plastique pour la protéger. Enfin, l’éditeur a annoncé la sortie, pour très bientôt, d’une édition complète reprenant, on l’imagine, cartouche, boîte au format Super NES et manuel d’utilisation…

Super Mario Kart baisse la garde : pleins pouvoirs aux joueurs

Super Mario Kart baisse la garde

Même si Mario Kart 8 va sortir sur Wii U dans un peu plus de deux mois, il y a encore pas mal de fans qui s’éclatent avec l’antique Super Mario Kart de la Super NES, premier épisode de la série sorti en 1992. Et on les comprend : que l’on joue seul ou à deux, la formule est toujours aussi redoutable d’efficacité, avec en plus, ce qui ne gâche rien, des graphismes délicieusement rétros. Certains bidouilleurs vont même jusqu’à toucher au hit de Nintendo, en y intégrant de nouveaux circuits ou en gommant certains petits “défauts” de son gameplay.

Parmi ces derniers, il y a notamment les “armes” exclusives des pilotes contrôlés par l’IA de la console (le champignon empoisonné de Peach, les bananes jetées par Donkey Kong ou la boule de feu de Bowser…). Les joueurs n’ayant pas accès à ces items, c’est loin d’être très fair-play, d’autant plus que la Super NES ne se prive pas pour les utiliser à volonté et voler la victoire…

C’est pour rééquilibrer un peu les choses que Mattrizzle a passé son temps sur le débogueur de l’émulateur BSnes. Objectif : découvrir les bouts de code qui font référence à ces fameux items spéciaux, et permettre aux joueurs de les utiliser. Et il y est parvenu !

Pour une fois, il n’y a pas de bidouille plus ou moins compliquée à appliquer sur la ROM du jeu : il faut juste une cartouche de Super Mario Kart et un Action Replay. Dans son post sur les forums de ROMHacking, Mattrizzle détaille ce qu’il a découvert.

Le “cheat code” 80EEF280 + 80EEF3F4 permet au joueur d’utiliser les items spéciaux (avec en contrepartie, le fait que les personnages gérés par la console ne garderont plus les items avant de les lancer). Le code 80E93500 + 80E937?? remplace quant à lui la peau de banane par un autre item (il suffit de changer les deux points d’interrogations par un code spécifique : 00 pour la peau de banane placée au sol, 01 pour la carapace verte lancée, 02 pour la carapace rouge, etc.)

Enfin, on peut aussi “forcer” les joueurs à s’affronter à armes égales, en n’utilisant que des peaux de banane : avec 7E0D7C03, les cases d’items ne donneront que des peaux de banane au joueur 1, et 7E0D7E03 fera de même avec le joueur 2.

Mario Goodies Collection : la collection de Mitsugu Kikai dans un bouquin

Mario Goodies Collection en mai chez Pix'n Love

Officiellement déclaré “plus grand collectionneur de goodies Mario au monde” par le très sérieux Livre Guinness des Records, Mitsugu Kikai est un jeune tokyoïte de 28 ans qui voue un amour sans borne au petit plombier de Nintendo.

Né la même année que celle où Nintendo a sorti le premier Super Mario, Kikai a commencé dès son plus jeune âge à accumuler les goodies en rapport avec sa mascotte préférée, pour au final se retrouver à la tête d’une collection de plus de 5400 articles. Nintendo ne s’étant pas privé pour commercialiser à peu près tout et n’importe quoi en matière de goodies, on y retrouve des peluches, des T-shirts, des figurines, des stylos, des jeux de société, des téléphones, des cahiers, des cassettes audio, des mangas… mais aussi des meubles, des vélos et des cotons tiges !

Mario Goodies Collection (Tanuki Limited Edition)

Une collection riche et surprenante donc, qui méritait bien un livre pour être immortalisée. C’est ce que les éditions Pix’n Love proposeront, dans le courant du mois de mai, avec le livre Mario Goodies Collection. Réalisé par Kikai lui-même (avec la participation de Florent Gorges), il s’étalera sur 272 pages et comptera plus de 5000 photos d’objets, dont certains sont rares, insolites, voire carrément collectors.

Comme très souvent chez Pix’n Love, ce Mario Goodies Collection se déclinera en deux versions : une “Classic Edition” toute simple (couverture souple, vendue 30€) et une “Tanuki Limited Edition” plus sophistiquée (couverture cartonnée, fourreau exclusif et marque-page “tanuki”, le tout pour 39,90€). Les pré-commandes sont dès à présent ouvertes sur la boutique de Pix’n Love…

Rechercher

Derniers commentaires

partenaires

Amis du net

Bons plans shopping

© 2007-14 La Mémoire du Pad | Header de Pnutink pour la MdP | Partenaires | Recrutement | Contact Haut de page